Sentier raquettes des Mayens à Anzère

Situation

Données techniques

Dénivelé positif/négatif : 340 m
Durée totale : 2 h 45
Distance totale : 7.4 km
Difficulté : Moyen

Descriptif de la randonnée

Au parking, nous trouvons un premier indicateur

puis un deuxième

qui nous amène le long du bisse de Sion, alternant les passages en forêt et dégagés.

Nous avons déjà de très beaux points de vue

et notamment sur les Aiguilles de la Tsa

devant nous, le Bietschorn.

A l’approche d’un réservoir d’eau, la pente se redresse fortement

pour arriver aux Mayens des Grillesses à proximité du télésiège.

Soyez très attentifs lors de la traversée de la piste de ski pour éviter tout problème.

Vue splendide à 180 degrés

 

Une petite descente très raide et nous arrivons au lieu-dit le Dailley. Nous poursuivons jusqu’au prochain chalet où nous avons trouvé ce tableau de panorama.

En face, les reconnaissables Bishorn et Weisshorn.

Nous poursuivons sur un chemin forestier avec plusieurs passages sans neige. Vers le lieu La Fornir, le sentier monte assez fortement à travers la forêt. Au point 1’499, nous avons vu le dernier panneau raquettes. Nous avons alors suivi l’itinéraire proposé sur le site qui était inintéressant avec un long passage sur une route communale asphaltée.
Dès lors nous avons dessiné une variante sur la carte ci-après qui permet de rejoindre le bisse de Sion et revenir en empruntant une partie du chemin fait à l’aller.

Autres informations

• Itinéraire : Autoroute E27/A9, sortie no 27, Sion-Est ; suivre la direction Ayent puis Anzère ;
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) : 46.29483, 7.39390
• Parking : payant de la télécabine, payant
• Balisage du chemin : Suivre attentivement les panneaux raquettes, respectivement « les Mayens » ; attention, le sentier croise celui des Braconniers,donc bien regarder les panneaux

• Restauration : aucune possibilité sur le parcours
• Panorama : voir dans le descriptif
• Divers : Notre conseil : du fait que le retour depuis le Dailley se fait en forêt avec peu de dégagement et que l’enneigement était insuffisant, nous conseillons de faire un aller puis retour depuis le chalet où se trouve le tableau panoramique (Le Dailley)

Carte

Lien de la randonnée

Etat des pistes et sentiers raquettes

Circuit raquettes à Leysin Solacyre

Situation

Données techniques

Dénivelé positif/négatif : 350 m
Durée totale : 2 heures (1h10 pour la montée, 50 minutes pour la descente par Prafandaz)
Distance totale : 5.2 km
Difficulté : moyen

Descriptif de la randonnée

Au sortir du parking, nous avons pris la route à gauche en suivant le panneau indiquant notamment Solacyre.

 

 

 

 

 

 

 

Nous empruntons une route qui est damée jusqu’à la buvette de Solacyre.

Nous distinguons bien le glacier du Trient avec les Aiguilles Dorées et celles du Tour de gauche à droite.

Poursuivant notre sentier, nous faisons une pause avant l’entrée du Bois de Prafandaz pour admirer le paysage.

A l’approche du refuge, la pente toujours régulière se raidit

Et nous apercevons rapidement notre but

Pour le retour, nous avons pris le petit sentier direction Prafendaz, à droite dans le sens de la descente, direction Dents du Midi.

Après l’entrée dans la forêt, il y a une forte descente qui était en partie glacée, donc pas facile. Une fois sorti de la forêt, nous arrivons sur le chemin emprunté pour la montée et nous partons à droite dans la pente direction Prafandaz où nous rejoignons la route asphaltée.

Autres informations

• Itinéraire : Autoroute E27/E62/A9 sortie no 17 Aigle, puis suivre Leysin, Leysin Feydey/ Prafandaz
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) : 46.34253, 6.99990
• Parking : gratuit à la carrière des Chamois ; après la gare du Feydey, continuer direction Prafandaz ; le parking se trouve sur la droite dans le sens de la montée

• Balisage du chemin : parcours no 2 / 464

• Restauration : refuge de Solacyre ; petite restauration ; jours et horaires d’ouverture sur le site (Lien)
• Panorama : Du Grammont au Pic Chaussy en passant par les Alpes valaisannes
• Divers : Nous avons choisi de ne pas monter par Prafandaz car la pente est plus raide ; en cas de faible enneigement, ne pas du tout passer par Prafandaz pour éviter de porter les raquettes ; faire l’aller-retour par le même chemin.

Carte

 

Circuit raquettes à Pra Cornet, les Mosses

Situation

Données techniques

Dénivelé positif/négatif : 385 m
Durée totale : 2h30
Distance totale : 7.8 km
Difficulté : moyen

Descriptif de la randonnée

Depuis le parking, aller tout droit et traverser le ruisseau du Pra Cornet (pont)

puis suivre la route qui est damée sur 200 m environ et vous arrivez à un premier plateau

Cette partie de l’itinéraire est la même pour la montée et la descente. Ne soyez pas étonnés de ne voir que des panneaux indiquant le sens de la descente. Quelle première belle image :

Après avoir traversé la piste de ski de fond, vous la longez jusqu’à l’indicateur suivant :

Vous traversez à nouveau le ruisseau

et commencez la principale montée de la randonnée

Des sculptures en bois vous feront oublier la pente.

Au sortir de la forêt, vous débouchez sur un nouveau grand plateau et empruntez un tronçon à pente régulière

et apercevez rapidement la buvette de Pra Cornet.

La terrasse est bien tentante pour faire une pause et pour admirer le paysage. Mais le point de vue est encore plus beau juste avant d’atteindre le point 1717 dernière montée conséquente.

Derrière nous, de droite à gauche, le Gros Van et le Mont d’Or

à notre droite, le Pic Chaussy

puis Châtillon, le Tarent et la Pare.

En redescendant du point 1717 vous serez face au massif des Arpilles

et de droite à gauche, la Gummfluh, les Salaires et la Douve

Une petite montée et nous passons derrière le chalet des Brenlaires et restons à flanc de coteau. Il est possible de traverser le plateau pour rejoindre à nouveau la buvette. Sinon, en suivant les indications, vous arrivez dans une forêt et empruntez un chemin descendant, avec quelques parties plus pentues et nous nous retrouvons au croisement du matin.

Nous reprenons le même itinéraire qu’à la montée et suivons la direction parking de l’Arsat.

Autres informations

  • Itinéraire : Autoroute A9/E27 sortie 17 Aigle/Les Mosses. Suivre Les Mosses, et à la sortie du village, le parking se trouve à droite en direction de la Lécherette (donc avant l’entrée du village et à gauche pour ceux venant de Bulle)
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon):46.40703, 7.10505
• Parking : de l’Arsat, chemin de Pra Cornet, gratuit

• Balisage du chemin : suivre les indicateurs du chemin no 8



• Restauration : Buvette de Pra Cornet
• Panorama : magnifiques paysages, nous n’avons pas montré toutes les photos pour vous laisser découvrir par vous-mêmes.
• Divers : WC : pour ceux qui viennent de Bulle, à la Lécherette, vers l’arrêt de bus ; pour ceux venant d’Aigle, au centre nordique des Mosses, à 100 m de l’office du tourisme en direction de la Lécherette; cette randonnée est assez fréquentée, donc à faire tôt le matin ou en semaine. Un dépliant présentant les randonnées en raquettes et en ski de fond est disponible à l’office du tourisme des Mosses.

Carte

Il est possible que le chemin indiqué ci-dessus diffère de celui qui est balisé. Il faut toujours suivre les indications du balisage mis en place

Lien

https://www.aigle-leysin-lesmosses.ch/fr/P16164/refuge-de-pra-cornet

Circuit au Pré de l’Essert dans le val de Charmey

Situation

Données techniques

Dénivelé positif/négatif : 280 m
Durée totale : 2h30
Distance totale : 6 km
Difficulté : moyen

Descriptif de la randonnée

Une nature bien préservée, quelques fermes, des forêts, des ruisseaux et un joli panorama forment un sympathique cadre pour cette randonnée.

Nous descendons dans le pâturage et nous dirigeons vers la ferme la grosse Raynauda, puis nous rejoignons la route communale

Très joli point de vue sur la chaîne des Recardets, le sommet de Patraflon et la Pointe de Balachaux (de gauche à droite)

et sur le Gros Brun à gauche et le Vanil d’Arpille à droite

et en face de nous les Dents Vertes

Nous apercevons au loin la chapelle dédiée à Saint Garin qui a été érigée entre 1560 et 1570

Il faut bien rester sur la droite et suivre le sentier 268, celui qui part à gauche porte le numéro 288 et va à l’Hauta Chia.
Nous traversons le Rio de Grattavache grâce à ce joli point en bois.

Pour le prochain ruisseau, c’était un peu plus compliqué et glissant.

Après une courte mais forte montée, nous arrivons sur un premier plateau puis à la chapelle précitée avec son clocher recouvert de tavillons.

Nous passons le long des bâtiments de la ferme du Pré de l’Essert. A l’époque, c’’était le passage obligé pour les voyageurs qui allaient de Charmey au Lac Noir (ou le contraire).
Nous descendons vers le lieu-dit la Scie où nous traversons le Rio de l’Essert. Situé au revers, ce tronçon peut être verglacé. Nous suivons la route sur 1.3 km avant de prendre à droite un chemin forestier.

et de retraverser le rio de Grattavache sur une étroite passerelle métallique. A la sortie de la forêt, nous remontons dans le pâturage et retrouvons le chemin emprunté au départ.

Autres informations

• Itinéraire : A12/E27 sortie no 4 Bulle ; suivre Charmey/Jaunpass ; avant d’arriver à Charmey (avant le viaduc) prendre à gauche direction Cerniat ; plaisser le couvent de la Valsainte à votre droite et continuer tout droit sur 1.7 km ; parking à gauche
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) 46.65367, 7.20777
• Parking : gratuit ; nombre de places limité ; sinon parquer à la Valsainte
• Balisage du chemin : très bien indiqué, parcours no 268

• Restauration : aucune possibilité sur le parcours
• Panorama :
• Divers : Vu que le parcours se déroule à une altitude un peu supérieure à 1’100 m. se renseigner sur l’état du parcours auprès de Gruyère Tourisme (0848 424 424) ou à l’office du tourisme de Charmey (026 927 55 80)

Cartes

https://www.la-gruyere.ch/fr/V1251/parcours-du-pre-de-l-essert

un fichier PDF est disponible sous la rubrique documents à télécharger

 

 

Circuit en raquettes au Sparenmoos

Situation

 

Données techniques

Dénivelé positif/négatif : estimé à environ 400 m ; l’indication du site officiel pour la 1ère partie est la différence entre le point le plus élevé et le moins élevé ; or, il y a un certain nombre de montées et descentes qui ne sont pas prises en compte
Durée totale : 3 heures
Distance totale : 9 km
Difficulté : moyen

Descriptif de la randonnée

Quelle magnifique découverte que ce plateau de Sparenmoos en cette très belle journée. Une très belle randonnée sur un plateau très ouvert dans un cadre à couper le souffle avec une fantastique vue sur les Préalpes et les Alpes.

Au départ, nous partageons avec les piétons le même chemin, ce qui n’est pas idéal pour la trace.

Le chemin de randonnée d’hiver est plus long que le sentier raquettes, donc ne pas se fier à cette indication.

Magnifique vue sur le glacier de la Plaine Morte

Ainsi que les 3 sommets du Wildstrubel

Après avoir longé le beau chalet du Hüsliberg, nous sommes en face de la Gummfluh et du Rubli (de gauche à droite)

Etant sur un plateau, le paysage est très ouvert

Si vous désirez revenir directement sur Sparenmoos, il faut prendre le chemin de droite. Comme nous voulions faire la grande boucle, nous avons poursuivi sur le chemin de gauche et suivant les indications « raquettes », nous avons emprunté le sentier raquettes pour la première fois de la journée.

Nous retrouvons le sentier commun assez fréquenté que nous quittons sans regret pour nous retrouver seuls sur le sentier raquettes qui parfois longe la piste de ski de fond.

Montées, descentes, traversées de forêts se succèdent et nous arrivons à l’intersection qui permet soit de rejoindre directement Sparenmoos soit de continuer sur Site Alp, ce que nous avons fait.

Sur notre gauche, le Hundsrügg

et en face le Bäderhore

qui font tous deux l’objet de randonnées estivales sur notre site.
Nous arrivons au restaurant d’alpage Site Alp et profitons pleinement de la belle terrasse bien ensoleillée.
Pour rejoindre Sparenmoos, nous avons choisi la voie la plus directe, soit le chemin de randonnée d’hiver.

Autres informations

• Itinéraire : A12/E27 sortie no 4 Bulle ; suivre Charmey/Jaunpass, passer le col du Jaun et arrivés en bas, prendre la direction Zweissimen
• Coordonnées point de départ :
o Gare : WGS 84 (lat/lon) 46.55405, 7.37490
o Parking Sparenmoos : WGS 84 (lat/lon) 46.55091, 7.33896
• Parking : Sparenmoos : payant, Chf 5.- par jour ; nombre de places limité ; à Zweisimmen, parking payant en face de la gare, de l’autre côté des voies de chemin de fer. Si vous allez un dimanche, il y a des places en zone bleue à proximité de la gare qui sont en durée illimitée le dimanche.
• Balisage du chemin : Très bien indiqué
• Restauration : Restaurant d’alpage Site Alp ; carte simple et limitée, mais proposition de produits locaux. Manger sur la terrasse avec la vue sur les montagnes est une petite merveille. Réservation conseillée.
• Panorama :

• Accès : Le tronçon de route entre Heimchueweid et Sparemoos est à sens unique et réservé aux véhicules 4X4 ou avec chaînes ; horaire de montée : xx :30 – xx : 45 ; horaire de descente : xx :00 – xx : 15 ; nous sommes montés avec le bus qui part de la gare de Zweisimmen, 1er départ. Il y avait beaucoup de monde, il faut arriver assez tôt en tout cas le week-end car certains ont dû attendre le prochain bus 1h plus tard. Seul bémol, le prix aller-retour est de CHF 24.- pour un adulte, CHF 18.- (AG ou demi-tarif)
• Conseils : Un site si magnifique qui offre des pistes de ski de fond, des sentiers raquettes, des chemins de randonnée d’hiver et une piste de luge attire forcément beaucoup de monde. Dans la mesure du possible éviter le week-end ou monter très tôt.

Carte

Malheureusement, il n’est pas possible de reproduire le sentier parcouru sur une carte vu les contours ou raccourcis qu’il propose et qui ne sont pas sur des sentiers pédestres. Dès lors, il faut suivre les panneaux indicateurs de la piste.

Liens de la randonnée:

https://www.gstaad.ch/fr/remontees/experiences-en-montagne-sans-installations/sparenmoos.html

–> carte d’hiver

https://www.gstaad.ch/fr/remontees/experiences-en-montagne-sans-installations/sparenmoos.html

–> Arrivée et informations supplémentaires –> Flyer Sparenmoos hiver

Entre Gruyère et Singine, le Gros Kapberg et la Patta

Situation

Données techniques

Données techniques
Altitude de départ : 1’458 m
Altitude maximale : 1’616 m
Dénivelé positif et négatif : 492 m
Durée totale : 3 h
Distance totale : 10.8 km
Difficulté : moyen

Commentaire général

Nous vous proposons une randonnée peu pratiquée qui offre deux jolis points de vue, à la Patta, respectivement au Gross Kapberg. Elle se déroule à cheval sur les districts de la Gruyère et de la Singine. Vous traverserez de belles forêts qui vous permettront de vous ressourcer et verrez de nombreux ruisseaux. Un seul bémol, le secteur goudronné représente un tiers de la randonnée.

Descriptif de la randonnée

Près de la buvette, vous trouvez un panneau jaune avec notamment l’indication La Patta.

Le chemin se divise en deux, d’un côté direction Kapberg et de l’autre la Patta. Il faut longer la forêt en suivant une trace parfois peu visible

Vue depuis le sommet

Prenez le temps d’admirer le très joli point de vue sur les Préalpes fribourgeoises et le très reconnaissable Moléson tout à droite.

A notre droite, la chaîne des Recardets dont  Patraflon est le point dominant.

Après avoir traversé un pâturage, nous entrons dans une forêt avec de nombreux myrtilliers. A sa sortie, nous arrivons au sommet de la Patta.

Nous allons suivre le chemin direction Fuchses Schwyberg pt 1’487 m.
Mais auparavant, admirons la très belle vue qui s’offre à nous
De droite à gauche, depuis le centre, le Kaiseregg, puis le Stieregrat et le Schafarnisch.

En arrière-plan, de gauche à droite, le Mittelhorn (3’704 m) et le Rosenegg déjà bien enneigés.

Le sentier est terreux et étroit, mais sans difficulté.

Au point 1’487 m, nous prenons la direction Moosbode.

Une bonne route forestière caillouteuse en légère descente

puis 3 km de route goudronnée vont nous y mener. Il faut bien suivre les indicateurs jaunes.
Un point particulier où le balisage n’est pas très visible ; il faut prendre la route qui monte à gauche (le panneau jaune est derrière le sapin …)

et de même un peu plus loin.

Arrivés à Moosbode, nous suivrons désormais la direction Gross Kapberg

Nous abandonnons enfin l’asphalte au profit d’une route carrossable. Il ne faut pas manquer l’indicateur suivant

et nous empruntons un chemin qui monte avec des dénivelés parfois importants dans la forêt.

Arrivés dans un pâturage, nous longeons la clôture

pour arriver au sommet

A notre droite, vue sur la Berra et le Cousimbert et au second plan sur le Jura.

Une bonne route forestière nous amène à la dernière montée pour le sommet du Stockberg par un petit chemin (bien suivre l’indicateur jaune).
Par un joli sentier forestier, nous arrivons au lieu-dit la Chevrille et sa petite construction en bois. Malheureusement, pour les deux derniers kilomètres, le chemin est boueux, dégradé à certains endroits et parfois étroit.

A la sortie de la forêt, nous sommes de retour au point de départ.

Autres informations

• Accessibilité : Possible pour des enfants qui sont habitués à ce type de randonnées ; depuis la Chevrille, le chemin est boueux et par endroits étroit et nécessite de bien surveiller les enfants.
Itinéraire : A12/E27 sortie no 4 Bulle ; suivre Charmey/Jaunpass ; avant d’arriver à Charmey (avant le pont), prendre à fauche direction Cerniat ; traverser le village et poursuivre direction couvent de la Valsainte ; après le couvent, prendre la route qui monte à gauche direction et suivre Auta Chia
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) :46.66737, 7.22661
• Parking : gratuit au départ (places limitées et utilisées par les clients de la buvette de l’Auta Chia
• Balisage du chemin : correct, est parfois minimaliste ; bien suivre le descriptif car nous changeons de buts
• Restauration : deux bancs au sommet de la Patta ; buvette de l’Auta Chia
• Panorama : voir descriptif
• Divers : Vous trouverez des informations relatives à la chartreuse de la Valsainte sous le lien suivant; WC  publics au couvent

Cartes

 

Le Chasseron

Situation

Données techniques

Altitude de départ : 1’186 m
Altitude maximale : 1’607 m
Dénivelé positif : 487 m
Durée totale : 3 h dont 1 h 10 pour la montée
Distance totale : 9.6 km
Difficulté : moyen (mais techniquement facile)

Commentaire général

Lorsque les conditions météos sont favorables, cette randonnée offre un magnifique point de vue des Alpes bernoises aux Alpes Valaisannes en passant par les Préalpes. De plus, vous avez une vue plongeante sur le lac de Neuchâtel. Le tout dans le cadre vert des forêts et pâturages jurassiens pour nous offrir un bon moment de relaxation.

Descriptif de la randonnée

A notre point de départ, chemin Sous Bois, pt 1’186 Les Rasses, le panneau jaune indique le Chasseron 1 h 10 minutes.

Nous empruntons brièvement la route communale avant de prendre à gauche un chemin qui longe le chalet Beau-Site.

Nous croisons la route pour emprunter un sentier à travers le pré et nous arrivons rapidement dans la forêt

sur un sentier présentant toutes les caractéristiques pour une bonne glissade : rochers/pierres, feuilles mortes, racines et humidité automnale.

La montée est régulière et nous croisons régulièrement la route asphaltée. Arrivés au parking, il reste une petite trentaine de minutes pour atteindre le sommet

mais il faudra d’abord digérer 160 m de dénivelé à travers pré

pour atteindre le point de triangulation

et le tableau panoramique qui vous indiquera les sommets environnants.
La vue est magnifique, mais en ce jour d’octobre, la visibilité est moyenne sauf sur la mer de brouillard recouvrant la plaine et le lac de Neuchâtel.

Au nord-ouest, les sommets des Petites Roches et du Cochet

Nous redescendons par le même chemin direction les Rasses jusqu’au panneau jaune suivant (2/3 de la descente)

Nous prenons la direction Le Rocher, Les Cluds par un agréable chemin forestier

Qui monte légèrement pour arriver au lieu-dit le Rocher où vous trouverez une cabane du CAS.
Nous traversons une clairière

et poursuivons la descente vers les Cluds par un chemin pierreux

Et arrivons à l’auberge du lieu précité. Une belle terrasse et une jolie place de jeux pour les enfants en font un endroit idéal pour une pause.
Nous prenons désormais la direction des Rasses et longeons le camping à travers prés. Le chemin est bien indiqué et passe en-dessus de Bullet.

Un second tableau panoramique est à disposition, mais ce n’était pas le bon jour pour voir les sommets …

Nous arrivons alors au grand parking du Centre Nordique et passons à côté des remontées mécaniques pour rejoindre la route cantonale sur 200 m et arriver à notre point de départ.

Autres informations

• Accessibilité : faisable par des enfants habitués à ce type de randonnée
• Itinéraire : Autoroute A1/E25, sortie no 2 Yverdon-Ouest, Ste-Croix. Arrivé à Ste-Croix, suivre la direction Les Rasses/Bullet
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) :46.82871, 6.53723
• Parking : gratuit au départ, au ch. Sous Bois, 2ème chemin à gauche après l’hôtel de France; un autre parking est à disposition vers le centre nordique, 300 m plus haut

• Balisage du chemin : facile à suivre ; dans un premier temps, indication le Chasseron, puis aux deux/tiers de la descente, suivre les Cluds ; depuis ce hameau, continuer avec l’indication les Rasses
• Restauration : une place de grillades près du lieu-dit le Rocher avec bancs et tables ;

au restaurant des Cluds, l’assiette du jour est très bonne et à prix doux
• Panorama : Tableau panoramique au sommet et entre les Cluds et les Rasses, en dessus de Bullet
• Divers : WC publics au centre nordique. A noter qu’il existe une version raquettes de cette randonnée, même point de départ.

Cartes

Le Rellerli

Situation

Données techniques

Altitude de départ : 1’243 m
Altitude maximale : 1’833 m
Dénivelé positif et négatif : 611 m
Durée totale : 3 heures ; montée 1 h 45, descente 1 h 15
Distance totale : 9.5 km
Difficulté : moyen

Commentaire général

Depuis que les remontées mécaniques ont fermé, le Rellerli a retrouvé un calme bienvenu. Cette randonnée nous a réservé une belle surprise avec un panorama splendide au sommet. Alpes et Préalpes bernoises, vaudoises et fribourgeoises s’offrent à vos yeux. De plus, comme il n’y a pas de difficulté technique elle est ouverte à un large cercle de randonneurs en prenant en compte le dénivelé.

Descriptif de la randonnée

A la place de parc de la télécabine, vous trouvez un premier indicateur jaune avec la mention Rellerligrat 1h45 nous invitant à monter à droite ; nous avons choisi cette variante, soit de passer par Gross Vorschess.

Vous pouvez également prendre le chemin de gauche qui longe la télécabine et qui passe par Unders Rellerli (1 h 30) ; ce sera notre chemin pour la descente.
Nous empruntons d’abord un petit sentier caillouteux

Puis herbeux pour rejoindre une route communale asphaltée que nous allons suivre sur 1.5 km.
Au point 1383, notre chemin oblique à gauche

Et nous arrivons sur une bonne route carrossable avec des secteurs assez pentus.

Après la sortie de la forêt, nous trouvons la place de grillades qui est bien équipée.

Nous avons un joli point de vue sur Gstaad et le Wispile.

Le chemin descend quelque peu avant la dernière montée finale (100 m de dénivelé). Mais quelle récompense au sommet et sa vue panoramique.

Côté fribourgeois, de gauche à droite, Vanil carré, Pointe de Paray et Vanil Noir et ensuite en premier plan, Dent de Savigny, Dent de Ruth et Wandflue

Côté vaudois, de gauche à droite, Pointes sur Combe, Gummfluh, Le Rubli et le Rocher Plat

Côté bernois en face le Wildhorn et à sa droite le Gältegletscher

Et les fameux Eiger, Mönch et Jungfrau

Pour la descente, nous empruntons le même chemin avant de bifurquer à droite

Rester sur la gauche à une fourche, suivre Wanderweg sur une route carrossable

La pente est parfois forte et les bâtons sont autant utiles pour éviter de glisser que d’amortir un peu le dénivelé.
Après la traversée d’un ruisseau, nous revenons sur une route goudronnée. Nous avons choisi de suivre le panneau Station, il est aussi possible de suivre Schönried puis de remonter jusqu’à la place de parc.

Après un tunnel, prendre à droite (Wanderweg) et le petit sentier nous amène à notre point de départ.

Autres informations

• Accessibilité : techniquement facile, car se déroule uniquement sur des routes carrossables ou de très bons sentiers ; tenir compte du dénivelé, donc réservé à des enfants bien entraînés
• Itinéraire : A12/E27 Sortie no 4 Bulle ; suivre l’indication Château-d’Oex, puis Saanen ; au rond-point de la route de contournement prendre la direction Schönried ; au milieu du village, prendre à gauche direction le parking
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) : 46.50501, 7.28827
• Parking : gratuit en été
• Balisage du chemin : très bien indiqué, voir descriptif
• Restauration : après 55 minutes de montée, vous trouverez une place de grillades avec bancs et un bassin
• Panorama : splendide, voir descriptif

Cartes

Bretaye – Col de la Croix – Lac des Chavonnes – Bretaye

Situation

Données techniques

Altitude de départ : 1’805 m
Altitude maximale : 1’936 m
Dénivelé positif/négatif : 430 m
Durée totale : 3 h 20
Distance totale : 11.7 km
Difficulté : moyen

Commentaire général

Cette randonnée offre de superbes panoramas et une magnifique vue notamment sur le Mont Blanc, les Dents du Midi, le Muveran, l’Argentine, les Diablerets puis de l’autre côté du Pic Chaussy jusqu’à la Tour d’Aï. Nous avons également découvert les pyramides de gypse au col de la croix.
Et le tout sur des chemins de randonnées balisés de couleur jaune sauf la montée et la descente de l’Encrène.

Descriptif de la randonnée

Depuis le parking du Roc d’Orsay, un panneau jaune nous indique le chemin pour la direction du centre de Villars-sur-Ollon. Aller jusqu’à la gare et prendre le joli train à crémaillère qui vous conduira à Bretaye.

Vers le restaurant vous trouvez un premier indicateur jaune, nous allons suivre la direction du Col de la Croix en passant par Ensex.

Nous prenons la direction de Villars sur une route goudronnée que nous quittons peu après la station de départ du télésiège du Grand Chamossaire en suivant une route carrossable qui part à gauche.
Nous avons une superbe vue sur le massif du Mont Blanc.

Sur les Drus et le massif de l’Aiguille Verte, de droite à gauche

Et les Dents de Morcles, la Dent Favre et le Grand Muveran de droite à gauche

Au premier plan, l’Arête de l’Argentine

Le chemin alterne de légères descentes avec des remontées dans un cadre de forêts et de pâturages.

Il faut bien suivre les indicateurs, nous quittons la route pour un sentier qui est un raccourci. Après avoir traversé une forêt, à proximité d’Ensex, le chemin monte à gauche dans un pâturage et nous arrivons vers un petit groupe de chalets et d’écuries.

Avant le dernier bâtiment, ceux qui veulent raccourcir la randonnée peuvent prendre un chemin qui monte à gauche pour rejoindre Encrène. Nous poursuivons tout droit, toujours la même direction.

Nous suivons le chemin de terre qui va nous amener à flanc de côteau au col de la Croix.

Arrivés au parking, vous pouvez emprunter un des nombreux sentiers pour approcher les pyramides de gypse.

Nous avons emprunté un petit sentier avec quelques marches en face du parking pour pouvoir consulter un panneau expliquant notamment la formation des pyramides de gypse.

Le gypse est soluble à l’eau. Il faudrait plutôt parler d’entonnoirs car ces pyramides proviennent de la dissolution du gypse. Ce sont les reliefs résiduels entre les entonnoirs.

Deux bancs très bien placés offrent un beau point de vue lors de la pause.

Un étroit sentier caillouteux et très pentu (pas recommandé pour les enfants)

permet de s’approcher des rochers

Nous revenons sur nos pas et prenons à droite un petit sentier qui rejoint le chemin emprunté pour l’aller ; si vous ne le trouvez pas, il faut redescendre jusqu’à la route et un indicateur jaune vous donnera la bonne direction. Il nous faudra 1 h 30 environ pour rejoindre le lac des Chavonnes

Le sentier monte à travers un grand pâturage (et à l’occasion un troupeau de vaches).

La pente se raidit sur la dernière partie de la montée, nous sommes sur un chemin de randonnée de montagne.

A notre droite Meilleret que nous connaissons plutôt en version hivernale. Comme indiqué, le chemin de la descente est mauvais ; de plus il est humide et donc glissant.

Nous le quittons sans regret pour la route carrossable qui nous permet de rejoindre la Perche puis sur une route goudronnée qui remonte jusqu’au lieu-dit Vy Boveyre. Très belle vue sur Leysin (tour d’Aï et le Mayen)

puis sur le lac des Chavonnes.

Il faut descendre à travers le pâturage et longer le lac pour arriver à l’auberge du même nom et sa terrasse bien tentante toute proche du lac.

Le retour à Bretaye se fait sur une route carrossable. Vous verrez tout d’abord le Lac Noir, puis le lac de Bretaye et quelques jolis chalets.

Autres informations

• Accessibilité : La descente de l’Encrène direction la Perche était glissante et le chemin en mauvais état. Sinon le reste de la randonnée est à la portée des enfants
• Itinéraire : Autoroute A9/E27, sortie no 17 Aigle/Ollon ; après Chesières, avant le temple, prendre à droite et rejoindre le parking du bas du télécabine du Roc d’Orsay
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) :46.32180, 7.07353
• Parking : gratuit et illimité au bas de la télécabine du Roc d’Orsay ; coordonnées : WGS 84 (lat/lon) : 46.30178, 7.05199
• Balisage du chemin : très bien balisé
• Restauration : quelques bancs disponibles sur le chemin ; buvette au col de la Croix ou le restaurant situé au bord du lac des Chavonnes
• Panorama : voir le descriptif
• Astuce : si vous désirez éviter les frais du train Villars-Bretaye, vous pouvez commencer votre randonnée au parking du col de la Croix, coordonnées WGS 84 (lat/lon) : 46.32425, 7.12695
• Divers : place de jeux, bancs, tables et eau potable sont à disposition à Bretaye de même que des WC ; vous trouverez également des toilettes à la place de parc du col de la Croix.

Cartes

Margunet Parc National Suisse

Situation

Données techniques

Altitude de départ : 1’885 m
Altitude maximale : 2’328 m
Dénivelé positif et négatif : 460 m
Durée totale : 2 h 30 (montée 1 h 20, descente 1 h 10)
Distance totale : 6.8 km
Difficulté : moyen

Commentaire général

Cette randonnée est assez fréquentée car des gypaètes barbus y ont été relâchés. Elle offre également un magnifique point de vue au sommet. De plus, tant à la montée qu’à la descente, nous traversons une magnifique forêt de pins. Enfin, différents panneaux donnent des informations en 5 langues (dont le français) sur la faune et la flore. Seule déception, le jour de la randonnée, pas d’animaux …

Descriptif de la randonnée

 Au parking P 8, l’indicateur jaune donne les informations nécessaires.

Un bon chemin forestier bordé de pins nous amène au chalet de Stabelchod.

Nous arrivons dans un pâturage, pas signe de marmotte à notre grand regret et la pente augmente tout en étant régulière.

Nous traversons une forte pente où le terrain doit régulièrement glisser, mais le sentier demeure large.

Nous passons une première place de repos (d’où nous devrions voir les cerfs ou les chamois) et attaquons la dernière montée, il reste environ 200 m de dénivelé pour 900 m de distance. Le chemin fait des zigzags et après une petite dose d’efforts, nous sommes récompensés par le superbe paysage.

Le Piz dal Fuorn à gauche

De droite à gauche, le Piz Murtaröl, puis le Piz Umbrail.

On devine le chemin de la descente.

Un petit coup d’œil dans le rétroviseur pour voir le sommet de Margunet.

Le chemin est gravillonneux et les bâtons sont bien utiles.

Une planche, deux grosses pierres et voici un petit pont.

Nous retrouvons la belle forêt de pins

Avant d’arriver à un passage délicat, soit la traversée de la route. En effet, la route est rectiligne et les véhicules circulent vite.

Une dernière indication, il faut prendre à gauche et nous longeons la route pour revenir à notre point de départ.

Une dernière photo qui n’a rien à voir avec notre randonnée car prise en dessus de Pontresina mais qui est tellement belle que nous voulions la partager. De droite à gauche, la Bernina, le Pi Argient et le Piz Zupo et le Piz Palu.

Autres informations

• Accessibilité : Pas adaptée à des enfants ; passages pentus, premier tiers de la descente raide et gravillonneux
• Itinéraire : depuis Zernez prendre la direction de l’Ofenpass. Le P8, point de départ se situe un peu en-dessus du hameau d’Il Fuorn
• Coordonnées point de départ :
• Parking : gratuit ; il y a un arrêt de bus
• Balisage du chemin : sentier bien marqué
• Restauration : aucune possibilité ; pique-nique possible sur les aires de repos délimitées (nous sommes dans le parc national …)
• Panorama : Magnifique vue au sommet
• Faune : malheureusement, nous n’avons vu aucun animal si ce n’est un serpent traversant le chemin devant nos pieds. Un randonneur nous a dit avoir vu des chamois mais très éloignés
• Divers : magnifique forêt de pins ; la brochure fait mention d’une belle flore, mais ce n’était plus le cas en septembre. Il s’agit d’un sentier didactique avec de nombreux tableaux explicatifs.

Un petit bonjour aux deux randonneurs genevois rencontrés au sommet.

Cartes