Le bisse du Tsittoret

Situation

Données techniques

Altitude de départ : 1’514 m
Altitude maximale : 1’954 m
Dénivelé positif : 460 m
Durée totale : 3 h 20
Distance totale : 10.8 km
Difficulté : moyen

Commentaire général

La construction de ce bisse remonte au 15ème siècle. Il vaut le détour par plusieurs aspects: le magnifique panorama sur les 4’000 valaisans notamment, l’ambiance toujours particulière d’un bisse, ses cascades et il est très bien entretenu et équipé.
Seul bémol, il est très fréquenté, principalement entre Colombire et la Tièche, donc partez tôt.

Descriptif de la randonnée

A l’entrée du parking, vous trouvez une fontaine et des bancs et surtout un panneau indicateur jaune avec la mention : Tièche 1h30.

Suivant cette indication, nous empruntons avec prudence une route asphaltée car il y a pas mal de circulation. Nous la quittons sans regret au profit d’un chemin carrossable, caillouteux, puis herbeux pour finir par un sentier de montagne après une nouvelle traversée de la route. 

La pente se redresse avant de s’atténuer avant d’arriver à la cave du Scex (une heure depuis le départ).

Pause obligatoire … pour admirer le panorama

Du Bishorn à Tête Blanche

Le Cervin et la Dent Blanche en particulier

Et plus à l’ouest jusqu’au Mont-Blanc, tout simplement somptueux.

Un tableau vous aide à trouver le nom des sommets qui vous font face.

Après avoir profité de la fraîcheur de la cascade, nous continuons notre randonnée en empruntant un chemin équipé de marche et d’une main courante en corde.

 

 

 

 

 

 

 

Deux petits ponts nous permettent de traverser le ruisseau,

puis le chemin devient plat. 2 bancs sont à disposition. C’est une très jolie partie de notre marche, le chemin est agréable, en partie ombragé et nous n’entendons que le bruissement de l’eau. 

 

 

 

 

Nous arrivons au pied des cascades 

et la dernière montée n’est pas longue, mais nous fait transpirer par son dénivelé et parfois de hautes marches. Au sommet, nous trouvons tables et grill.

 

 

 

 

 

 

 

Traversant la rivière, nous arrivons au lieu-dit Tièche (30 minutes depuis la cave du Sex).

Nous retournons sur nos pas (en suivant l’indication Cave du Sex et non cave de Colombire), il faut être attentif pour ce premier tronçon. La main courante en corde est bien utile. 

Peu après la cave du Sex, vous longez le bisse et vous trouverez la seconde place de grillade; un agréable chemin nous amène au hameau de la Colombire (45 minutes depuis Tièche). Suivre la direction Les Violettes

Le chemin devient plus étroit, il y a l’un ou l’autre passage plus délicat à cause des racines des arbres. Des marches ont été créées sur des tronçons pentus. Le chemin devient gravillonneux et propice aux glissades.

 

 

 

 

 

 

 

Il n’y a plus d’indication Les Violettes, nous suivons Les Barzettes.

Se succèdent chemin carrossable, sentier forestier longeant le ruisseau et très souvent à l’ombre.

Enfin, nous rejoignons la route asphaltée menant à Aminona et après 300 m, nous arrivons aux Violettes (arrêt de bus Barzettes).

Autres informations

• Accessibilité : à 3 endroits, les marches sensées faciliter la randonnée sont parfois assez hautes, donc pas faciles pour certains enfants, surtout à la descente. Prudence dans certains autres secteurs, chemin étroit, racines et longeant une pente à forte déclivité ou chemin caillouteux.
• Itinéraire : Autoroute A9/E62, sortie no 28 Sierre-ouest ; suivre Crans-Montana puis prendre la bifurcation Aminona après Chermignon-d’en Haut
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) 46.33222, 7.52537
• Coordonnées point d’arrivée : WGS 84 (lat/lon) 46.31999, 7.49922
• Explication : Nous partons d’Aminona, allons à la Tièche, puis revenons sur nos pas jusqu’à la cave du Sex et longeons le bisse en passant par la Colombire jusqu’à la station de départ des Violettes (l’arrêt de bus se situe en face) ; nous retournons en bus à Aminona (le bus s’arrête en face du parking)
• Parking : gratuit en face de l’ancienne télécabine d’Aminona.
• Balisage du chemin : Chemin bien balisé ; suivre l’indication la Tièche ; pour le retour, les Violettes puis les Barzettes.
• Restauration : il y a régulièrement des bancs le long du parcours. En plus, vers la cave du Sex et à la Tièche, il y a des tables et une installation pour griller (prendre le charbon de bois avec vous). Sinon à la cabane de Tièche, la cave du Sex ou la Colombire, vous pourrez vous restaurer
• Panorama : vraiment fantastique, les photos sont parlantes
• Faune/flore : bien diversifiée et représentative de la région
• Divers : A relever que la rivière la Tièche qui devient la Raspille sépare les deux régions linguistiques du Valais ; elle coule entre Miège et Salgesch. L’Ecomusée de la Colombire vous fera revivre la vie à la montagne d’autrefois. Outils, mobilier, vaisselle vous plongeront dans le passé.
• Alternative : si vous désirez raccourcir la randonnée, vous pouvez partir du hameau de la Colombire (places de parc à disposition) et faire un aller-retour jusqu’à Tièche (environ 1 h 45)

Cartes