Au bord du lac de Thoune, entre Merligen et Interlaken, sur la via Jacobi

Situation

Données techniques

Altitude de départ : 562 m
Altitude maximale : 726 m
Dénivelé positif/négatif : 446 m
Durée totale : 3 h 30
Distance totale : 13.2 km
Difficulté : moyen ; aucune difficulté technique

Commentaire général

Les beautés de l’Oberland Bernois sont connues loin à la ronde. Et le trajet pour s’y rendre n’est pas si long. Après une étape sur la Via Francigena, nous vous invitons à découvrir la Via Jacobi ; elle commence au lac de Constance et va jusqu’à Genève. Elle fait partie du chemin européen de la route du pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle.
Le cadre est magnifique avec des passages forestiers, côtoyant le lac, traversant une zone humide et longeant le canal des bateaux vers Interlaken ; et bien sûr un panorama grandiose.

Descriptif de la randonnée

Du parking, il faut redescendre direction la route cantonale et se diriger direction l’embarcadère. Faites un petit détour jusqu’au bord de lac, la vue est splendide et il y a un tableau présentant les différents sommets.

À gauche, le Niesen et plus loin le Nüschleten et juste à côté la pointe du Stockhorn (vue depuis le débarcadère).

Avec au fond à droite, la chaîne des Wildstrubel

Retour sur nos pas et l’indicateur jaune nous demande de traverser la route cantonale

pour découvrir le totem des randonnées. Direction Beatushöhlen, respectivement Interlaken West.

Nous remontons la Mittelstrasse

et prenons à droite la route qui traverse le ruisseau Grönbach

pour rejoindre le Pilgerweg (sentier des pèlerins) sur une route puis rapidement sur un très bon chemin forestier.

Le Niesen

En dessous de l’indicateur figurent les données relatives à la Via Jacobi.

L’agréable sentier mi-ombragé

offre parfois une ouverture sur le lac et à tout à droite, un 4000, le Schreckhorn.

Un petit pont couvert pour la traversée de la gorge du Budel.

Nous bordons ensuite une carrière et moins d’un km plus loin, nous arrivons vers les grottes de St-Béat. La pente se redresse pour monter jusqu’aux grottes.

Vue depuis la terrasse du restaurant des grottes.

L’eau longe la falaise recouverte de mousse, magique.

Vous pouvez éviter la dernière grimpée vers les grottes et partir tout droit direction Interlaken.

L’itinéraire descend maintenant direction la route cantonale

 

que nous traversons avec prudence.

pour rallier le bord du lac pour un tronçon un peu trop bref malheureusement.

Le chemin des pèlerins s’est trouvé un nouveau nom.

Après la traversée du joli village de Sundlauenen, retour le long de la route cantonale sur un trottoir (350 m).

Le sentier remonte dans la forêt

avant d’arriver au camping de Manor Farm (arrêt de bus). Bien suivre les indicateurs jaunes ;

et toujours direction Interlaken West/Weissenau

Après le pont sur la rivière Lombach, il faut passer sous la route cantonale (indicateur collé contre la paroi).

Nous retrouvons le bord du lac ; un cygne prend la pose pour la photo.

magnifique tronçon le long du lac.

Le château de Weissenau a été construit fin du 13ème siècle sur une île à l’embouchure de l’Aar dans le lac ; le seigneur local dut le vendre à l’abbaye d’Interlaken afin de rembourser les dettes contractées lors de la guerre contre la ville de Berne. Après la réforme, les biens de l’abbaye furent sécularisés et le château utilisé comme prison. Il se délabra et finit par s’effondrer. Il n’en reste que des ruines.

Direction Interlaken/West, gare.

Il faut traverser l’Aar

que nous allons côtoyer dans un premier temps avant

de changer de berge et de longer le canal utilisé par les bateaux.

Une très longue rectiligne et nous approchons de notre point d’arrivée. Reflets dans l’Aar.

Traverser la voie CFF et à notre droite se trouve la gare routière et à côté la gare ferroviaire. Nous avons profité d’un peu de temps d’attente du bus pour nous promener dans Interlaken et admirer la Jungfrau.

Cartes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *