Unterems-Oberems, le sentier de l’ours

Situation

Données techniques

Altitude de départ : 1’000 m
Altitude maximale : 1’390 m
Dénivelé positif et négatif : 450 m
Durée totale : 2 h 45
Distance totale : 7.8 km
Difficulté : facile-moyen

Commentaire général

C’est dans la vallée forestière de Tourtemagne qu’a vécu le dernier ours du Valais d’où le sentier qui lui est dédié. Selon la légende, sa fin fut tragi-comique. En effet, les habitants lui auraient tendu un piège dans une grange en y attachant une chèvre. En y entrant, l’ours a fait tomber sur lui une poutre bien placée qui l’a assommé. Il a réussi à se rendre jusqu’à la rivière Turtmänna où il est décédé. L’essentiel de la randonnée est en forêt, donc agréable s’il fait chaud mais cela limite la vue.
A noter qu’à l’est, c’est la vallée de Zermatt et à l’ouest, c’est celle d’Anniviers.

Descriptif de la randonnée

Nous suivons la route goudronnée sur une centaine de mètre avant de trouver ce premier panneau indicateur en face du restaurant et de la poste.

Nous montons à gauche dans le village et suivrons désormais l’image de l’ours.

Le chemin traverse des prés avec une jolie déclivité

Et nous voyons des granges dont le bois a été brûlé par les ans et le soleil.

Un passage d’un escarpement se fait par une échelle et est bien sécurisé.

Puis la pente s’adoucit, mais il faut rester attentif, racines et pierres constituant autant de pièges.

Un petit rafraîchissement est offert par une cascade coulant sur le toit d’un abri construit pour nous éviter la douche.

Pour les randonneurs qui voudraient abréger la randonnée, il est possible de couper après 3 km.

Nous arrivons près de la rivière Turtmänna qui est traversée par un pont en bois. Il est possible de partir sur le bisse d’Ergisch qui fait l’objet d’une randonnée sur le site.

La dernière partie de la montée est en moins bon état, avec notamment un passage où le chemin a été emporté, un petit passage est très étroit et dans une forte pente.

Un virage en épingle (indication de 35 minutes jusqu’à Oberems) et nous revenons plein Nord, d’abord sur un bon chemin forestier qui se rétrécit parfois, traverse des herbes hautes ou de jolis bois comme Toibu.

A la sortie des forêts, très joli point de vue sur le glacier du Petersgrat, à gauche, puis sur le Hohgleifen, le Stralhorn et le Bietschorn entre deux nuages qui domine le Lötschental.

Nous arrivons dans le très joli village d’Oberems avec une magnifique place de jeu et un espace Sagu et Mili dédié au travail des scieurs qui sera ouvert fin août 2019.

Le four du village avec ses bassins a été très bien rénové

Et vous verrez de beaux raccards, sans oublier la griffe de l’ours et son histoire déjà citée.

Sur les hauts du village, une autre place de jeux avec un espace pique-nique et notamment une tyrolienne.

Au milieu du village, avant l’église, nous descendons à droite sur une route

Qui devient rapidement un sentier forestier en bon état.

Arrivés à la place de grillades, nous suivons les marches et le chemin forestier en direction d’Unterems et non le Bärenpfad (route goudronnée).

 

Et nous revenons sur le chemin à travers prés emprunté à l’aller.

Autres informations

• Accessibilité : le chemin traverse est parfois étroit et traverse de fortes pentes ; il est aussi caillouteux ou rocheux et sur certains tronçons humides ; donc pas recommandé pour des enfants sauf ceux qui ont l’habitude de tels chemins de montagne.
• Itinéraire : A9/E62 sortie Sierre est ; suivre Simplon/Brig ; traverser Leuk et à Turtmann, prendre direction au 2ème rond-point à droite direction Unterems
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) : 46.29165, 7.69737
• Parking : à l’entrée du village, à gauche ; gratuit mais limité à huit heures

• Balisage du chemin : suivre Bärenpfad ; depuis Oberems, nous avons suivi la direction Unterems
• Restauration : à 15 minutes d’Unterems, magnifique place de pique-nique avec place de jeux, creux du feu, tables et bancs, fontaine et WC.

• Panorama : Très belle vue depuis la terrasse du restaurant Emshorn à Oberems avec au milieu le Tschingelhorn qui culmine à plus de 3’500 m

Et, perdue dans l’océan de forêts, la chapelle St-Anton et le sommet de l’Ergischhorn

• Flore : quelques jolis œillets à la sortie du bois

• Divers : Vu que la végétation est assez envahissante, des pantalons sont recommandés pour éviter tiques et orties.

Cartes

 

Le Circuit des bisses à Grächen

Situation

Données techniques

Altitude de départ : 1’619 m
Altitude maximale : 1’830 m
Dénivelé positif/négatif : 250 m
Durée totale : 3 h
Distance totale : 9.6 km
Difficulté : facile-moyen

Commentaire général

Voici une randonnée qui satisfera toute la famille. Les enfants d’abord du fait de la belle place de jeux Robi et de certaines installations le long du chemin, les parents ensuite pour découvrir une belle région et faire une grillade ou un pique-nique familial tout en ayant fait une jolie randonnée. De plus divers panneaux vous expliquent le système de bisses et l’importance de l’eau dans la région notamment ou des légendes d’autrefois.

Descriptif de la randonnée

Devant l’office du tourisme, vous trouvez ce premier indicateur. Il faut suivre la direction Chilcheri (Eggeri, ce sera pour le retour).

Entrer dans le village et vers l’hôtel Mischabel, prendre le chemin qui monte à droite. Il y avait des travaux et l’indicateur jaune manquait.

Puis vous suivez les jalons jaunes qui vous amènent au parc Robi.

Les marques jaunes sur les arbres vous guideront

Et vous commencez à longer le bisse

Sur un agréable chemin forestier

Différents panneaux didactiques sur l’eau sont à disposition avec texte en français

Suivre la direction Riedbach lorsque Chilcheri n’y figure pas

Sur les bancs, différents dictons relatifs aux vertus de l’eau

Les ponts ayant été endommagés, il faut passer le ruisseau à gué.

Chaises longues, vasques à musique  

Place de grillades avec bar, table et bancs et plus loin, même une balançoire, rien ne maque le confort des randonneurs.

Beau passage empierré avant de retrouver le chemin forestier

Et d’arriver à Chilcheri pt 1’810 m

Et de prendre le chemin qui monte jusqu’au point Eggeri 1’820 m

Il faut suivre l’indication Sagenweg puis Eggeri ou tout simplement le bisse.

Malheureusement, le bisse n’est plus mis en eau.

Le 2ème pont sur le ruisseau ayant été également endommagé, une déviation a été mise en place avec un nouveau passage à gué et une forte montée.

La canalisation de bois avec ses roues musicales reste silencieuse vu qu’il n’y a pas d’eau.

Poursuivre le long du bisse, direction Hotschuggo/i

Pour arriver à une grande place de grillades/pique-nique

Puis vous rejoignez la route asphaltée pour arriver au petit lac de Grächen (Z’Seew)

Que vous pouvez longer pour arriver aux installations Kneipp vous permettant de rafraîchir vos pieds et à vos enfants de jouer avec l’eau.

Vous reprenez la route et un chemin pédestre à votre droite vous ramènera à la place de jeu d’où vous rejoindrez votre point de départ.

Et voici une dernière pensée qui réconfortera les lève-tôt.

Autres informations

• Accessibilité : convient aux enfants ; il y a quelques brefs passages qui nécessitent un peu d’attention
• Itinéraire : A9/E62 direction Sion/Sierre/Brig ; avant Viège, suivre la direction Zermatt/Grächen ; à Sankt Niklaus, prendre à gauche direction Grächen
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) : 46.19574, 7.83856
• Parking : payant, CHF 1.-/heure ou CHF 7.-/jour
• Balisage du chemin : bien suivre selon le descriptif
• Restauration : une place de grillade sur le bisse Chilcheri, une à la fin du bisse Eggeri et une à la place de jeux. Il y a de nombreux bancs
• Panorama : Vu que le parcours se déroule en forêt, peu de point de vue ; mais, dans le village, joli coup d’œil sur les Alpes valaisannes
• Divers : Place de jeux Robi avec toboggans et accrobranche notamment ainsi qu’une place de grillades avec bancs un peu en-dessus du départ.

WC disponible derrière l’office du tourisme.

Cartes

Le tour du Lac de Montsalvens

Situation

Données techniques

Altitude de départ : 807 m
Altitude maximale : 983 m
Dénivelé positif/négatif : 300 m
Durée totale : 2h 20
Distance totale : 8.6 km
Difficulté : facile-moyen

Commentaire général

Le lac de Montsalvens a été créé en 1921 suite à la construction du barrage du même nom. Il s’agit du premier barrage voûté européen à double courbure, horizontale et verticale. Un sentier a été aménagé et permet d’en faire le tour. Il vous permettra de découvrir un peu de la belle et préservée vallée du Motélon.

Descriptif de la randonnée

Il est possible de partir de différents endroits. Nous avons choisi comme point de départ l’usine électrique à Charmey. Comme il y a peu de places de parc, une autre possibilité s’offre vers la STEP.

C’est dans un cadre bucolique, les Préalpes aux doux contours, un ruisseau que nous commençons notre randonnée par un premier tronçon sur une route goudronnée.

Le sentier est balisé comme suit

Après la STEP, nous arrivons sur un sentier forestier, bien aménagé.

La Jogne se fraye un passage avant de rejoindre le lac. 

Il faut bien suivre les indicateurs précités et une petite descente nous amène à la passerelle qui permet de traverser un bras du lac.

Joli mélange de couleurs entre le bleu du lac, le vert des forêts et le blanc du Moléson enneigé.

Le sentier alterne montées et descentes et est en bon état.

Sur votre gauche, l’imposante Hochmatt et devant vous, à gauche la Vudalla et au centre le Moléson.

Depuis le barrage, au centre, les Dents Vertes et à droite le Vanil de la Monse.

En une heure vous arrivez au barrage dominé par la Dent de Broc.

La place de grillades est située vers le bâtiment en haut à droite.

Le chemin domine le lac et des passerelles en bois ont été aménagées.

Au bout du lac, nous remontons la vallée du Motélon avec son joli ruisseau. Il faut toujours rester sur la gauche, le long du ruisseau jusqu’au moment où vous rejoignez la route goudronnée, vers le pont (30 minutes depuis le barrage).

Il ne faut pas suivre les indicateurs (Tour du Lac) qui vous invitent à partir à gauche et traverser le ruisseau. Au contraire, il faut prendre à droite sur la route goudronnée qui monte en pente régulière. Vous arrivez à un premier croisement, il faut continuer de remonter le ruisseau jusqu’au prochain pont et là, il faut prendre la route forestière qui monte à gauche (direction Tour du Lac, La Monse, Charmey).

La pente se redresse et après avoir traversé un bois, nous arrivons sur un plateau et nous distinguons une chapelle et le beau chalet de la Monse sur notre gauche.

A notre droite, le Vanil de la Monse

L’indicateur jaune nous fait prendre à gauche, direction le chalet. Ensuite nous traversons un pré et nous arrivons sur un chemin forestier avec des secteurs assez pentus. Il est en partie sécurisé, mais prudence avec les enfants. Nous arrivons ensuite sur la route goudronnée qu’il faut suivre sur 200 m environ qui nous amène à la déchetterie de Charmey. Une fontaine nous permet de nous rafraîchir. Le sentier nous ramène à notre point de départ en suivant la conduite forcée.

Autres informations

• Accessibilité : possible pour des enfants équipés de bonnes chaussures
• Itinéraire : A12/E27 sortie no 4 Bulle et suivre Charmey ; traverser le village et, après le parking de la télécabine, prendre une route à droite indiquée STEP
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) : 46.61408, 7.16284
• Parking : gratuit, notamment, STEP ou usine électrique
• Balisage du chemin : suivre les indicateurs Tour du Lac ; bien suivre le descriptif
• Restauration : quelques tables de pique-nique et bancs sur le parcours ; une place grillades est à disposition en surplomb du barrage, côté Bulle. Vous trouverez des plats régionaux en période hiver-printemps, au Creux du feu, en été, buvette chez Boudji ; réservation conseillée, en tout cas le week-end.
• Panorama : voir descriptif

Cartes

Montbrion région des Pléiades

Situation

Données techniques

Dénivelé positif/négatif : 355 m
Durée totale : 1h50 (montée 1h, descente 50 minutes)
Distance totale : 5.75 km
Difficulté : facile-moyen

Descriptif de la randonnée

La région des Pléiades offre de belles randonnées en raquettes. Les randonneurs en raquettes côtoient les randonneurs à pied, ceux en peau de phoque ou les lugeurs. Tout le monde y trouve son compte.

Au départ, un panneau vous présente les différentes excursions.

Le temps indicatif de 3 h est étrange, sur le site swisssnow, il est fait mention de 2 h. Nous allons suivre le sentier numéroté 11.

Nous empruntons la route de droite qui monte ; en suivant les panneaux indicateurs, nous traversons un pont, puis une forêt. Au sortir, nous avons pris le chemin de droite qui monte dans la forêt (balisage jaune sentier pédestre)

et non le chemin de gauche qui va à plat puis part à droite dans un pâturage avec une forte déclivité. La pente du sentier pédestre est un peu moins forte. Les deux sentiers se rejoignent dans la forêt.

Après avoir traversé un ruisseau, nous sortons de la forêt. Il faut prendre directement à droite, dans la pente et 100 m plus haut vous retrouvez un jalon et un panneau en bois indiquant Montbrion.

Le sentier monte en zig-zag pour arriver au chalet de Montbrion.

A notre gauche, le Mollard, également accessible en raquettes.

Les piquets marquent le chemin en lisière de forêt avant d’arriver au lieu-dit Plan de Châtel, à proximité du chalet le Bivouac.

La vue sur les Alpes françaises, respectivement sur les Dents du Midi et le Mont Blanc est magnifique.

A notre gauche, en regardant direction les montagnes, le Folly.

Après avoir admiré ce beau panorama, nous entamons la descente en longeant la forêt ; puis le chemin part à gauche et devient moins aisé ; il est étroit, traverse de fortes pentes et il y a deux courts tronçons à forte déclivité.

Arrivés à proximité du chalet de La Neuve, nous empruntons une route qui nous ramène à notre point de départ.

Autres informations

  • Itinéraire : A9/E62, sortie no 14, La Veyre puis no 14 Vevey/Blonay; traverser Blonay en suivant Les Pléiades; avant d’y arriver, prendre une route à droite direction Pautex
  • Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) : 46.48810, 6.93009
  • Parking : parking des Pautex situé au départ, gratuit
  • Balisage du chemin : assez bien indiqué, il manque parfois une indication ; mais le chemin se devine assez facilement
  • Restauration : aux Pléiades ; une place de pic nic à proximité du départ (400 m); à droite du panneau ci-après

  • Panorama : voir descriptif

Carte

Circuit au Col du Jaun (Bäderhore)

Situation

Descriptif de la randonnée

Cette randonnée se déroule au pied du Bäderhore, un sommet assez fréquenté l’été, mais aussi l’hiver. Elle permet de découvrir une très belle région et nous offre un splendide panorama.

Vers le départ du téléski, vous trouvez le descriptif de notre randonnée.

En face de vous, le massif du Bäderhore que nous allons longer.

Le chemin monte en pente douce et permet d’admirer, de gauche à droite, la Wandflue, le col du Loup dans l’encolure, les Sattelspitzen et les Gastlosen.

Après avoir traversé un petit bois, nous arrivons à un croisement.

Nous sommes partis à gauche (logo randonneur/ inscription Feuerstelle) et non à droite comme proposé. En effet, la pente est beaucoup moins marquée que dans le sens proposé (mais le dénivelé reste identique …).

Progressant à flanc de côteau, nous prenons gentiment de l’altitude. Nous arrivons à un nouveau croisement, il faut bien suivre le balisage qui nous conduit à gauche dans une forêt.

Au sortir du bois, nous arrivons à la place de grillades (Feuerstelle).

Nous avons un joli point de vue sur la vallée d’Abländschen.

Encore une montée puis nous arrivons à un premier chalet puis plus loin, au chalet Grosse Bäder qui est au pied de la montagne.

Puis le chemin descend en direction d’une forêt. Il s’agit d’un nouvel itinéraire, l’ancien montait dans la forêt, puis il y avait une forte descente et la traversée d’une zone à risque d’avalanche. L’itinéraire est très bien indiqué et hormis de brefs passages un peu pentus, nous amène sur un chemin forestier. S’annonce un grand passage à l’ombre, dans une forêt et lorsque nous en sortons nous voyons à nouveau ce superbe panorama des Alpes bernoises.

Nous arrivons au croisement et reprenons le même chemin pour revenir au point de départ.

Autres informations

  • Itinéraire : A12/E27 sortie no 4 Bulle ; suivre Charmey/Jaunpass jusqu’au col
  • Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) : 46.59210, 7.33855
  • Parking : payant, CHF 5.- pour un jour
  • Balisage du chemin : Très bien indiqué, piquets, balises autour des arbres et panneaux

  • Restauration : au col, 1 restaurant et la buvette du camping
  • Panorama : sur les Alpes bernoises et sur les Gastlosen et les Sattelspitzen

En face, le glacier de la Plaine Morte et le Wildstrubel à sa gauche

Et sur la gauche, l’Eiger, le Mönch et la Jungfrau. Magique

  • Divers : WC disponibles à la buvette du camping. 3 km après le départ, une place de grillades est à disposition.

Carte

 

Allières sur Montbovon, randonnée en boucle

Situation

Données techniques
Dénivelé positif/négatif : 285 m
Durée totale : 2h 30 (sur le panneau, indiqué 3 h, sur le site 3h30
Distance totale : 6.8 km
Difficulté : facile-moyen

Descriptif de la randonnée
La randonnée doit être peu pratiquée car nous avons dû faire la trace et nous n’avons croisé personne. Le premier secteur le long de la voie ferroviaire du MOB est peu intéressant. Le retour par la rive droite de l’Hongrin est plus sauvage et offre de jolis points de vue. Vous découvrirez quelques légendes de la région sur des panneaux répartis le long de l’itinéraire.

En face du parking, vous trouverez le panneau présentant notre ballade.

A relever que nous avons fait le parcours no 2, Le Revers, mais qu’il n’y a aucun numéro sur les indicateurs.

Vu la neige poussée de côté par le chasse-neige, nous avons dût emprunter la route sur 200 m environ.

Puis le chemin part à flanc de côteau et longe la voie ferroviaire.

Arrivés sur un chemin communal menant à une ferme, nous avons dû enlever les raquettes et suivre le chemin goudronné jusqu’à la ferme. Peu avant un bâtiment, le chemin vire à droite et nous traversons la route communale qui amène à Allières.

Nous descendons un chemin forestier qui nous amène au Pont du Pontet.

Magnifiques glaçons accrochés à la paroi.

Ce pont a été construit au 17ème siècle et était un passage obligé du chemin muletier qui menait au col de Jaman. Les armaillis gruériens y transitaient avec leurs fromages ; les facteurs de Château-d’Oex l’empruntaient également et au col, échangeaient leur sacoche avec les postiers de Vevey … autres temps …

Après la descente, voici la montée, en pente régulière et en lacets pour nous amener en face d’Allières. Une petite pause s’impose pour regarder le panorama qui s’offre à nos yeux, l’imposant massif de la Dent de Lys.

et la paroi verticale de la Dent de Jaman notamment et à sa gauche la Dent de Hautadon.

Nous poursuivons à plat avant d’entamer, sur la droite, une assez longue descente vers le l’Hongrin.

Nous remontons la rivière avant de pouvoir la franchir grâce à la passerelle de Villaz.

Et voici la remontée vers Allières qui s’annonce, en pente assez régulière ; quelques bâtiments méritent un coup d’œil.

Arrivés sur la route communale, il nous reste environ 200 m pour rejoindre le point de départ en partie sur le goudron, partie dans la neige.

Autres informations
• Itinéraire : A12/E27 sortie no 4 Bulle ; prendre la route de contournement H189 jusqu’à son terme puis suivre la direction Château-d’Oex. Vers la gare de Montbovon, prendre la route indiquée Allières qui monte dans le vallon.
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) : 46.46930, 7.00771
• Parking : gratuit, en face de la halte ferroviaire du MOB

• Balisage du chemin : Très bien indiqué ; aucun numéro ne figure sur les indicateurs
• Restauration : Restaurant de la Croix de Fer
• Panorama : voir descriptif
• Divers : Au départ, puis après la chapelle et enfin vers le restaurant, nous avons dû enlever les raquettes et marcher sur la route communale.
• Site de la randonnée : Lien

Carte

 

 

 

 

Les Prés d’Albeuve

Situation

Données techniques
Dénivelé positif : 380 m
Durée totale : 2 h 15 (1h 20 jusqu’au chalet du ski-club puis 55 minutes pour la descente
Distance totale : 6.9 km
Difficulté : facile-moyen

Descriptif de la randonnée
Quelle belle surprise que la découverte de la région des Sciernes d’Albeuve par le biais de cette randonnée en raquettes. A l’écart des stations, dans un cadre magnifique, cette randonnée nous a enchantés ; seul bémol, nous avons fait les 400 derniers mètres sur la route asphaltée.

Un grand tableau présente le plan et le profil de la randonnée.

Le départ est situé de l’autre côté de la route, marqué par un grand fanion TSL.

Le sentier traverse la piste de fond puis la route.

Puis nous empruntons un long plat avec une très belle vue sur les Préalpes avant de prendre une première montée à travers un bois qui nous amène à une intersection ; à gauche, le sentier no 1 et tout droit le sentier no 2 que nous allons suivre.

Nous avons déjà un joli point de vue.

Sur la gauche, la bosse caractéristique de Tsermon, à sa droite, le Vanil Noir, puis le Vanil de l’Ecri.

Le chemin monte direction Le Pont couvert de Beaucu qui mérite une petite pause pour connaître son histoire et admirer les ex-voto.

Nous empruntons brièvement la route puis prenons à droite de façon directe dans la pente. Après avoir traversé une forêt, nous laissons un chalet à notre gauche et poursuivons par une nouvelle montée.

Vue de la trace

Nous arrivons alors aux Prés d’Albeuve et suivons à flanc de coteau. De nombreux chalets/écuries meublent le paysage.

Laissant une ferme à notre droite, nous rejoignons le chalet du ski-club Lys avec ses bancs bien ensoleillés et bien agréables pour une pause.

Une dernière montée direction le chalet de Teraula d’Avau, point culminant, et nous profitons d’admirer la vue.

Et, un peu plus bas pour avoir un peu de recul sur la Dent-de-Lys.

Nous entamons ensuite la descente en direction d’une ferme puis direction le chalet la Ravene. Nous suivons ensuite un chemin carrossable et, après le chalet des Plani, le sentier oblique à droite. Nous traversons une courte forêt, un pré pour revenir sur la route et empruntons à nouveau le sentier no 1.

Nous quittons à nouveau la route pour emprunter un raccourci et arrivons sur la route communale. Plus de neige, il faut donc enlever les raquettes. Traversant le village, nous découvrons quelques jolis chalets avant d’arriver à notre point de départ.

Autres informations
• Itinéraire : A12/E27 sortie no 4 Bulle ; prendre la route de contournement H189 jusqu’à son terme puis suivre la direction Château-d’Oex. Après Albeuve, prendre à droite direction les Sciernes-d’Albeuve. Le parking se trouve un peu avant la chapelle, sur la droite de la route dans le sens de la montée.
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) : 46.49773, 7.03647
• Parking : gratuit le long de la route, à côté du départ du sentier
• Balisage du chemin : Très clair ; suivre d’abord le sentier no 1 puis le no 2 et à la fin le no 1
• Restauration : il n’y a plus d’établissement ouvert aux Sciernes-d’Albeuve ; le dimanche, boissons disponibles au chalet du ski-club de Lys
• Panorama : Magnifique, principalement sur les Préalpes fribourgeoises

Cartes

Il peut y avoir de légères différences entre le chemin dessiné sur la carte et le chemin balisé. S’en ternir aux indications officielles.

Aminona – Colombire – Aminona

Situation

Descriptif de la randonnée

Depuis le parking emprunter brièvement la route asphaltée direction est et vous trouverez un panneau présentant notamment ce circuit.

Prenez alors le sentier raquette qui longe la route et qui est balisé comme suit.

Après cette mise en bouche, la pente se redresse alternant de brefs replats avec des montées plus ou moins importantes. Lors de notre randonnée, le sentier s’éloignait des panneaux du fait du faible manteau neigeux. Mais le chemin est facile à suivre par bonne visibilité.

Nous arrivons vers la cave du Scex.

Et faisons une pause pour admirer le magnifique panorama qui s’offre à nos yeux.

Le sentier longe le bisse du Tsitoret.

Il ne faut pas prendre l’indication de gauche Aminona mais toujours suivre Colombire.. Nous arrivons sur une route forestière partagée avec les skieurs. A un nouvel embranchement, prendre à droite dans la pente pour rejoindre la Colombire.

Puis le sentier passe entre de jolis mayens et au croisement, suivre désormais l’indication Aminona. Une route forestière nous ramène à la route empruntée au départ.

Autres informations

  • Itinéraire : Autoroute A9/E62, sortie no 28 Sierre-ouest ; suivre Crans-Montana puis prendre la bifurcation Aminona après Chermignon-d’en Haut
  • Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) 46.33222, 7.52537
  • Parking : gratuit en face de l’ancienne télécabine d’Aminona
  • Balisage du chemin : Sentier bien balisé, sans numéro ; suivre soit les panneaux avec un raquetteur  soit les marques sur les arbres.

  • Restauration : Nous recommandons la buvette de Colombire avec sa terrasse qui fait face à un superbe panorama de 4000
  • Panorama : vraiment fantastique depuis la cave du Sex puis en longeant le bisse puis à la Colombire ; voir les photos de la randonnée d’été « Le bisse du Tsitoret »
  • Divers : pas de WC disponible au parking, sauf si vous allez au petit café

Carte

 

 

Corbetta

Situation

Données techniques
Dénivelé positif et négatif : 315 m
Durée totale : 2h (montée : 1h 10 ; retour : 50 minutes)
Distance totale : 6 km
Difficulté : facile-moyen

Descriptif de la randonnée

Raquettes en mains, nous suivons la route asphaltée à forte déclivité qui nous amène au parking du restaurant des Rosalys. Le sentier raquettes suit brièvement la piste de ski du Pralet puis part à droite après les filets et

nous continuons sur un chemin forestier

et arrivons au parking des Vérollys. Il faut ensuite longer la route, soit sur le trottoir à droite ou sinon le long du parking. Nous laissons à notre droite le petit téléski qui monte au lac des Joncs et à notre gauche celui de la Cagne. Prendre directement à droite de la clôture et suivre ces jalons.

Nous longeons le bas du jardin des neiges avec la forêt à notre gauche. Après avoir traversé une forêt et deux ruisseaux, nous arrivons dans un grand pâturage et suivons les panneaux qui indiquent un chemin montant dans la pente.

Nous retrouvons le balisage du départ ou des panneaux avec le 9

Nous devinons le sommet vers la droite, caché par des sapins.

Après le chalet de la Vuichouda, la pente se redresse pour arriver au sommet.

La vue est magnifique, de gauche à droite, du Moléson, à la Dent de Lys

Des Dents du Midi au Grammont

Au sommet de Corbetta, une table et des bancs pour une petite pause.

Après l’arrivée du téléski de la Cierne, le sentier longe le téléski de liaison; ne manquez pas le superbe point de vue sur Brenleire, Follérian et Tsermon, de gauche à droite.

Puis le chemin entre dans la forêt sur la droite et sur 30 mètres, il y a une forte descente.

Il y a encore deux brefs passages pentus et nous arrivons vers le lac des Joncs.

 

 

 

 

Autres informations
• Itinéraire :  A12/E27 Vevey-Bern, sortie no 2 Châtel-st-Denis ; puis suivre Les Paccots ; traversez le village jusqu’au panneau restaurant des Rosalys, parking à droite
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) 46.51895, 6.95953
• Parking : gratuit, au pied de la montée amenant au restaurant des Rosalys
• Balisage du chemin : depuis le parking du restaurant des Rosalys, suivre le balisage « Parcours La Cierne au Bocliou Corbetta » no 9

en face du téléski de la Cagne, suivre les panneaux sans chiffre

• Restauration : restaurant des Rosalys, spécialités régionales
• Panorama : voir descriptif
• Divers : WC au centre des Paccots, vers la patinoire et à la caisse centrale en face du téléski de Borbuintse

Carte

 

 

 

La Berra et le Cousimbert

Situation

Données techniques
Altitude de départ : 1’362 m
Altitude maximale : 1’719 m
Dénivelé positif : 483 m
Durée totale : 2h35 (1h10 jusqu’au Cousimbert, puis 40’ jusqu’à la Berra et 45’ minutes pour la descente)
Distance totale : 9.1 km
Difficulté : facile-moyen

Descriptif de la randonnée
Nous empruntons tout d’abord un chemin carrossable qui monte en pente douce jusqu’au gîte d’Allières.

Nous apercevons le sommet de la Berra.

Avant d’y arriver au gîte d’Allières, il faut prendre le chemin qui monte à droite dans la pente ;

après le téléski, il y a un premier secteur pentu puis un replat avant un nouveau tronçon assez raide.

Puis la pente s’adoucit et nous arrivons vers la station d’arrivée du télésiège mixte et un panneau jaune nous donne la direction à suivre.

Une grande place de jeux et de pique-nique fera le bonheur des enfants.

Nous continuons tout droit, laissant la buvette et sa terrasse tentante sur notre droite et empruntons un bon chemin.
Il faut suivre le sentier sur la gauche (et non le chemin direction Cousimbert des particuliers) qui nous amène au sommet du Cousimbert.

Table et bancs nous attendent pour une petite pause et pour profiter du panorama.

Nous revenons sur nos pas jusqu’à la buvette de la Berra et prenons un sentier à travers le pâturage qui monte assez directement vers le sommet bien visible avec son édifice en forme de pyramide.

Au sommet, de petits rochers font office de siège pour notre pause pique-nique avec un très beau panorama devant nos yeux. Deux tableaux présentent les différents sommets.
Nous redescendons par le même chemin que celui emprunté lors de la montée.

Autres informations
• Accessibilité : tout à fait faisable par des enfants ; possibilité de ne faire que le sommet de la Berra. Grande place de jeux à l’arrivée du télésiège mixte.
• Itinéraire : A12/E27 sortie no 4 Bulle ; suivre Charmey/Jaunpass ; avant d’arriver à Charmey (avant le pont), prendre à fauche direction Cerniat ; traverser le village et poursuivre direction couvent de la Valsainte ; après le couvent, prendre la route qui monte à gauche direction Les Botteys/Gite Allières

puis la première à gauche direction Botteys Gite Allières ; aller jusqu’au bout de la route asphaltée.
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) 46.66079, 7.17432
• Parking : gratuit, nombre de places limitées
• Balisage du chemin : clair et facile à suivre
• Restauration : Pinte d’Allières et buvette la Berra ; grande place de pique-nique au pied de la Berra (vers l’arrivée du télésiège mixte) et une table au Cousimbert
• Panorama :
Depuis le sommet du Cousimbert, les Alpes bernoises avec notamment l’Eiger, le Mönch et la Jungfrau

Les Préalpes fribourgeoises

Depuis le sommet de la Berra
Le Lac de la Gruyère avec le Jura en arrière-plan

Les Préalpes fribourgeoises sous un angle différent


Le Mont-Blanc …
• Divers : il est également possible de monter du côté Lac de la Gruyère, La Roche, aller jusqu’au parking des remontées mécaniques (payant) ; vous pouvez emprunter les remontées mécaniques qui vous amèneront jusqu’au pied du sommet. 

Cartes