Sur la route des diligences entre Salvan et Finhaut

Situation

Données techniques

Altitude de départ : 934 m
Altitude maximale : 1’307 m
Dénivelé positif/négatif : 550 m / 260 m
Durée totale : 2 h 35
Distance totale : 8.1 km
Difficulté : facile-moyen

Commentaire général

Dans une nature bien préservée, revivons un peu ce que les marchands et voyageurs découvraient au milieu du 19ème siècle. Magnifiques murs de soutènement en pierres sèches, pierres bordières en aval du chemin, le pittoresque village du Trétien et ses gorges, sa route en lacets après ce village et le retour en train à Salvan avec des vues vertigineuses sur le fond de la vallée, autant de bonnes raisons pour découvrir ce joli coin.

Descriptif de la randonnée

À la gare de Salvan, le premier indicateur ; voici les 3 directions que nous allons suivre.

Descendre la rue Marconi (où se trouve notamment un musée qui lui est dédié)

jusqu’au croisement avec la route cantonale. Même cap

en empruntant la rue de la Cotze avec l’un ou l’autre vieux raccard.

Continuer toujours tout droit jusqu’aux installations sportives.

Les choses sérieuses commencent ; une bonne montée avec plusieurs secteurs avec des marches.

Deux paisibles quadrupèdes qui recherchaient quelques caresses.

Joli mazot bien entretenu.

Après un court secteur sous forme de route

nous retrouvons un sentier où rochers et forêt font bon ménage.

Vers une clairière (maison à droite en surplomb), descendre à droite (l’indicateur manque)

en direction de la route.

La traverser de même que la voie de chemin de fer

et se diriger vers la gare des Marécottes.

Une petite montée

et nous allons longer la voie de chemin de fer.

On voit bien les pierres bordières en aval.

Le pont en pierres pour passer les voies

et nous amener sur une route asphaltée du hameau de la Médetta. Ne pas manquer l’indicateur et prendre à droite

et retraverser la voie (prudence).

Au prochain croisement,

suivre le sentier supérieur (il manque une marque jaune de confirmation).

qui rejoint l’antique route.

Descente avec passage de la voie (prudence)

et un secteur plus raide avec des marches

pour rejoindre la route asphaltée conduisant au Trétien.

Superposition de ponts.

Les gorges du Triège et ses passerelles ; accès gratuit, distance 1 km, dénivelé 160 m, durée 45 minutes.

Il reste encore du chemin.

Longue traversée du village du Trétien et de belles demeures en bois.

et nous quittons l’asphalte pour monter à droite une route carrossable.

De l’autre côté de la vallée, le hameau de La Crettaz.

La route monte en pente régulière et en larges lacets avec de beaux murs de soutènement.

Vue arrière sur la vallée.

Au point le plus élevé, un banc bienvenu pour la pause. Face à nous les Aiguilles rouges avec notamment celle du Belvédère.

Un long plat nous amène à l’entrée de Finhaut. Descendre direction le centre du village et la gare.

Quel magnifique travail de reconstitution du hameau, avec personnages et animaux.

Descente à travers le village avec quelques hôtels belle époque, notamment l’hôtel Bristol récemment rénové. À la gare, prendre le train pour Salvan.

Autres informations

• Accessibilité : possible pour les enfants, moyennant de l’attention lors de certains passages ; prendre en compte le dénivelé. Et une visite au zoo constituera une motivation supplémentaire
• Itinéraire : Autoroute A9/E27/E62 sortie no 21 Matigny-Fully/Salvan ; entrer dans Martigny et au rond-point, prendre à droite direction Salvan
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) : 46.12142, 7.02088
• Parking : gratuit vers la gare, mais en petit nombre ; gratuit vers les installations sportives (patinoire/terrains de sport). À l’entrée du village, prendre à gauche ;

ignorer le 1er parking à gauche et continuer jusqu’à Bougnon ;

le parking se trouve devant vous

L’itinéraire pédestre se trouve juste à côté.

• Balisage du chemin : suivre les Marécottes, puis Le Trétien/Finhaut
• Restauration : belle place de pique-nique couverte et WC aux Marécottes

• Flore :
Orchis moucheron

• Divers : à l’entrée des Marécottes, il manquait un indicateur jaune (récentes coupes de bois et certainement oubli de le remettre) ; à la Médetta, un indicateur était mal positionné. Enfin, nous n’avons pas trouvé le sentier indiqué sur map.géo après le passage sous-voies plus loin que le Trétien. Nous avons dès lors suivi la route des diligences qui est plus facile.

Cartes