Entre Berne et Vaud, le long de la Sarine

Situation

Données techniques

Altitude de départ : 969 m
Altitude maximale : 1’229 m
Dénivelé positif /négatif : 405 m
Durée totale : 3 h
Distance totale : 10.5 km
Difficulté : facile-moyen

Commentaire général

Lors d’une sortie à vélo, nous avions aperçu des promeneurs ce qui nous a donné l’idée de cette balade. Partons randonner sur les terres de l’ancien Comté de Gruyères entre deux villages (parmi d’autres) qui ont conservé la Grue sur leurs armoiries.
Si la Sarine prend sa source en terres valaisannes au pied du glacier de Tsanfleuron, elle traverse les cantons de Berne puis de Vaud avant d’arriver en pays de Fribourg.

Descriptif de la randonnée

La fonte des neiges apporte un volume d’eau supplémentaire à la Sarine au printemps.

Au parking, cet indicateur de randonnées ; nous allons suivre Saanen.

Départ sur une route asphaltée qui monte et que nous quittons rapidement pour un large sentier à gauche.

Brèves montées et descentes se succèdent

avec cette belle ouverture sur le Rubli au centre.

Arrivés à la Step, le chemin ordinaire qui continue tout droit (rive gauche) est barré ; (travaux d’entretien jusqu’au 31.7.2022)

une déviation nous fait changer de rive. L’itinéraire est quasi-plat jusqu’à Saanen.

Voici la passerelle que nous aurions dû emprunter si le chemin habituel avait été ouvert.

Nous continuons de côtoyer la Sarine et à notre gauche l’aéroport de Gstaad.

Pas mal pour une petite pause …

Arrivés à Saanen, vue sur le Giferspitz et la Wandeliflue à droite.

Eau, forêt et rocher.

Nous quittons le bord de la rivière puis traversons les voies de chemin de fer et nous dirigeons direction la gare de Saanen (WC disponibles)

où nous trouvons cet indicateur : direction Mangelsguet (Marengo)/le Vanel/Rougemont.

Emblèmes bernois et de Saanen.

Nous quittons la rue principale pour emprunter la petite Mittelgässli à gauche

avec ses belles demeures

et cette devise.

Au milieu de la ruelle, ne manquer cet indicateur

et prendre à droite

puis franchir la route communale et monter direction l’église.

L’église Saint-Maurice date du 13ème siècle et a été reconstruite en style gothique au 15ème siècle. Elle comporte une tour d’origine romane. Elle est très reconnaissable au toit en bois hexagonal qui contient les cloches.

Au coin du mur du cimetière, prendre à gauche et longer ce dernier.

Un sentier nous amène au hameau de Gibel.

À gauche le Rothorn et à droite le Niesehorn.

Nous bordons brièvement un ruisseau avant de nous lancer dans une montée assez raide en direction de la forêt (dénivelé de 140 m sur une distance de 700 m)

Le sentier est bon mais étroit ; il traverse une forte pente donc prudence avec les enfants.

À la sortie du bois, nous traversons un pré

et rejoignons une route carrossable.

Cap inchangé

Bien suivre les indicateurs jaunes pour arriver sur une route forestière

qui devient un sentier. Contourner la bâtisse par la gauche.

À Mangelsguet/Marengo, nous sommes à la frontière des deux cantons.

Nous avons bien aimé l’endroit, très calme avec bois d’un côté et pâturage de l’autre.

Et voici la descente ; des cordes sont bien utiles lors du premier bout.

Elle est assez directe et nécessite un peu d’attention, en particulier avec des enfants. En face de nous, la Pointe d’Aveneyre, puis Planachaux et la Dent de Corjon.

Un peu plus bas, nous voyons à notre droite, le Vanil Carré, le Gros Perré et la Pointe de Paray avec une petite tache blanche.

Nous continuons sur l’étroit sentier

et finissons par rejoindre une route agricole.

À nos pieds, Rougemont

Nous passons ensuite à proximité des ruines du Vanel dont il ne demeure qu’une tour en ruine.

Construit au 10ème siècle par les comtes de Gruyère sur un éperon rocheux, le château était capable de résister aux sièges et servait de refuge aux habitants en cas d’attaque.  La seule route qui conduisait du Pays d’Enhaut au Simmental, en Valais par le col du Sanetsch ou aux Diablerets par le col du Pillon passait par l’enceinte du château du Vanel. Bien sûr, le seigneur percevait un péage. Le château fut assiégé et incendié par les Bernois en 1406. Le chemin de l’Ancien Château débouche sur la rue des Allamans.

Le Rubli, puis le Rocher Plat et tout à droite le Rocher du Midi.

Il faut continuer toujours tout droit direction Rougemont Centre.

Ce dernier tronçon asphalté est à priori inintéressant.

Détrompez-vous, vous pourrez admirer de magnifiques demeures avec de belles inscriptions.

À la fin du village, prendre à gauche la route qui descend

et nous voici à la gare de Rougemont. Direction les Revers

Traversez la voie de chemin de fer du MOB et en 5 minutes nous arrivons au parking.

Autres informations

• Accessibilité : possible pour des enfants ayant l’habitude de sentiers de montagne.
• Itinéraire : Aigle – Col des Mosses – Château-d’Oex ; ou Bulle – Château-d’Oex puis Rougemont ; au rond-point situé à l’entrée du village, prendre à droite direction les remontées mécaniques de la Videmanette

• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) : 46.48616, 7.20935
• Parking : gratuit au départ de la télécabine de la Videmanette
• Balisage du chemin : suivre Saanen, puis Mangelsguet/Marengo/Le Vanel/Marengo
• Restauration : de nombreux bancs le long de la Sarine ; place de grillades peu après le départ.

• Flore
Pensées

Crocus du printemps

Gentianes printanières

• Divers : place de jeux vers la gare à Saanen et à l’entrée de Rougemont.

Cartes