8 lacs et 3 cols dans la région du Grand-Saint-Bernard

Situation

Données techniques

Altitude de départ : 2’470 m
Altitude maximale : 2’754 m
Dénivelé positif /négatif : 996 m
Durée totale : 4 h 45
Distance totale : 12.1 km
Difficulté : difficile

Commentaire général

Le passage emprunté depuis des millénaires par les voyageurs s’appelait Mont-Joux. Vers 1050, Saint Bernard de Menthon, archidiacre d’Aoste constate que de nombreux voyageurs arrivent dans sa ville en ayant été brigandés. Il décide de lutter contre ces agissements en fondant au col du Grand-Saint-Bernard un premier hospice qui portera ensuite son nom.
Cette randonnée exigeante vous permettra de découvrir les 3 lacs de Fenêtre, les 3 vers le Lé, un autre lac sans nom et bien sûr le lac du col.

Pour y parvenir, vous devrez traverser 3 cols avec un crochet en Italie. Le vert des pâturages, le bleu des lacs, le gris des sommets et le blanc des glaciers raviront vos regards.

Descriptif de la randonnée

À côté de l’hospice, voici le panneau des randonnées ; nous suivrons le col des Chevaux, puis celui du Bastillon et les Lacs de Fenêtre. Les temps indiqués impliquent un rythme assez soutenu. 

Nous commençons par descendre la route du col direction Suisse

avant de monter à gauche (indicateur contre le rocher)

et emprunter un chemin mixte rochers-terre.

 notre droite, l’arrête de Tscholère et ses magnifiques pointes

et le massif du Grand Combin.

Direction l’Hospice, le Mont Mort.

Le sentier traverse des secteurs rocheux

et d’autres dallés.

Tout au fond, nous voyons notre premier col.

Au col,

à notre gauche, la petite et la grande Chenalette.

Face à nous, le lac du Grand Lé

et dans la combe de Drône, à droite un autre petit lac sans nom.

La descente se fait sur un sentier correct, en zigzag dans une forte pente et à travers les éboulis.

La combe de Drône avec son torrent.

Le chemin des Chevaux continue à flanc de côteau avant de remonter ; nous traversons le ruisseau

et continuons sur un bon sentier en pente régulière.

Nous passons à côté du lac du Petit Lé (à gauche)

et un peu plus haut, nous découvrons le Grand Lé

et sa gouille ;

Un coup d’œil dans le rétroviseur pour voir le le Pas des Chevaux.

Du vert des pâturages, nous passons au gris des rochers avec un joli raidillon pour arriver au col du Bastillon.

 

Quel bel écrin pour un des lacs de Fenêtre.

La première partie de la descente du col est assez aérienne, le sentier est étroit et la paroi rocheuse saillant par endroits nécessitent de l’attention et de la prudence.

Vue arrière.

Puis nous passons un gros et large éboulis. Petite pause pour cette belle vue de deux des lacs. Bon il y a encore un bout de descente avant d’y arriver.

Mais par où sommes-nous passés ?

Nous abandonnons le gris sombre de la paroi rocheuse pour des tons plus doux.

« Champ » de linaigrettes au bord du lac.

Un petit pont de blocs de pierre nous permet de rejoindre l’autre rive.

Direction Fenêtre de Ferret/Col du Gd-St-Bernard.

Du 2ème lac, magnifique point de vue sur les 3 glaciers suivants, de gauche à droite :
Celui des Angroniettes, du Dolent avec son sommet et celui de l’A Neuve.

Quel beau miroir.

 Et voici le dernier lac de Fenêtre.

Au fond et au milieu, voici le denier Pas, celui de la Fenêtre de Ferret.

La pente est régulière et pas très accentuée. Nous y voici.

Le Pain de Sucre et le Mont Fourchon

et les sommets dominant la vallée d’Aoste.

Pas toujours simple de rester sur l’itinéraire car il y a souvent plusieurs sentes, mais la direction générale est facile à tenir. Prendre à gauche un petit sentier qui traverse un ruisseau.

Par endroits, l’état du sentier n’est pas terrible et nous sommes contents d’arriver en bas.

Il faut alors traverser la route du col

et prendre un chemin à droite.

Le dernier tronçon de la montée se fait sur l’antique voie romaine, magnifiquement restaurée.

Encore une dernière montée et nous arrivons à la statue de Saint-Bernard.

Nous avons ensuite suivi la route (il possible de longer le lac par l’autre rive) pour revenir à notre point de départ.

Autres informations

• Accessibilité : pas adapté pour des enfants (partie technique, dénivelé et durée)
• Itinéraire : A9/E27 sortie 22 Echangeur du Gd-St-Bernard puis suivre Col du Grand-Saint-Bernard jusqu’à l’Hospice
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) : 45.86875, 7.17048
• Parking : gratuit, vers l’hospice ou le long de la route du col.
• Balisage du chemin : en principe, très bien indiqué, sauf la dernière partie de la descente du Col du Bastillon et la descente depuis la fenêtre de Ferret. Mais dans les deux cas la direction à suivre est claire.
• Restauration : au départ, tant du côté suisse qu’italien
• Flore et faune
???

Adénostyle à feuilles d’allaire

Linaigrettes

Campanules

Gentianes champêtres

Gentianes pourpres

Nous avons vu deux marmottes, gardez l’œil ouvert …
• Divers : À ne faire que par chemins secs ; bâtons fortement recommandés. WC disponibles à l’Hospice ou juste à côté
• À ne pas manquer : le Musée de l’hospice du Grand-Saint-Bernard et la salle du Trésor de l’Hospice

Cartes