Le col du Rawyl

Situation

Données techniques

Altitude de départ : 1’779 m
Altitude maximale : 2’427 m
Dénivelé positif/négatif : 713 m
Durée totale : 4 h 30 (montée : 2 h 30 ; descente : 2 h.)
Distance totale : 15.5 km
Difficulté : moyen-difficile

Commentaire général

C’est lors d’une randonnée dans la région d’Iffigenalp, que l’idée de faire le col avait germé. Elle est devenue plus concrète lorsque nous sommes partis du lac de Tseuzier pour faire le bisse d’Ayent. Si la montée avec quelques passages pentus nous a bien fait transpirer, nous avons été récompensés par de magnifiques points de vue et le grand plateau de l’alpage du Rawyl avec ses petits étangs.

Descriptif de la randonnée

Près du barrage, nous trouvons le premier indicateur :

Départ agréable sur la route carrossable longeant le lac

que nous quittons pour un sentier qui part à droite

avec ses deux passerelles pour traverser des petits vallons.

Le sentier longe un bisse pas mis en eau

et à la bifurcation,  toujours direction col du Rawil

pour arriver à la buvette de Lourantse.

Devant nous, la barrière rocheuse que nous allons longer puis traverser.

Nous suivons une route caillouteuse dont la pente va s’accroissant.

Magnifique panorama, de gauche à droite, le Nadelhorn, le Dom, le Bishorn, le Weishorn, le Zinalrothorn, l’Obergabelhorn et la Dent Blanche.

La même, avec le lac de Tseuzier

Nous poursuivons le long de la paroi dans un décor très minéral

et la traversons grâce à un petit tunnel.

Peu après, il faut suivre la flèche indiquant un sentier caillouteux montant à gauche

direction un petit massif rocheux.

Le sentier a dû être taillé dans le rocher, mais ne présente aucune difficulté.

Nous arrivons sur l’alpage du Rawyl et son grand pâturage.

Une marque effacée contre le rocher nous invite à prendre à gauche

et nous voici au plan des Roses

avec son petit lac dans lequel les vaches viennent s’abreuver.

Le chemin continue plus ou moins à flanc de côteau

pour rejoindre le col.

Voici le Wildhorn et le reste de son glacier

De l’autre côté, la cabane Wildstrubel.

Bref, il y a suffisamment à regarder durant une pause. Descente par le même itinéraire avec quelques passages caillouteux et dérapant.

Quelle belle couleur de lac.

Après le tunnel, la route descend en lacets avec des tronçons à bonne déclivité qui sollicitent bien nos muscles et nos articulations. Nous retrouvons avec plaisir le sentier longeant le lac.

Autres informations

• Accessibilité : peu adapté aux enfants vu la distance et le dénivelé ; pas de difficulté technique ; tronçons pentus lors de la descente après le tunnel
• Itinéraire : Autoroute E62/A9, sortie no 27 Sion Est ; suivre Ayent ; à la sortie d’Ayent, continuer sur la route du Rawil jusqu’au barrage
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) : 46.34518, 7.43247
• Parking : gratuit ; forte affluence le week-end
• Balisage du chemin : Suivre col du Rawil ; avant le Plan des Roses, être attentif car les marques sont en partie effacées ; sinon, le chemin se laisse bien deviner
• Restauration : Pas de bancs, mais des rochers à profusion ou le petit lac du Plan des Roses offrent de multiples possibilités ; la buvette de Lourantse propose planchettes et soupes
• Panorama : voir descriptif
• Flore
Campanule à feuilles rondes

Saxifrage faux aizoom ?

Gentiane d’Allemagne

 

Cartes