Le Vanil du Van et les Merlas

Situation

Données techniques

Altitude de départ : 1’161 m
Altitude maximale : 1’964 m
Dénivelé positif/négatif : 900 m
Durée totale : 4 h
Distance totale : 9.5 km
Difficulté : moyen-difficile

Commentaire général

Nous avons un vrai coup de cœur pour cette vallée du Motélon encore bien préservée et sauvage. Vous attendent un magnifique panorama et une belle flore préalpine ; tout cela se mérite … il faudra d’abord absorber le dénivelé de 800 m sur 4 km pour y arriver. Mais le jeu en vaut la chandelle.

Descriptif de la randonnée

Depuis le chalet du Paquialet d’Enbas, nous voyons bien le col de Tsermon par lequel nous allons passer.

Et voici le premier panneau indicateur avec en arrière-plan, les sommets de Galère.

Jusqu’au chalet de Varvalanna d’Amont, nous suivons la route carrossable.

Tout beau, tout propre, les cochons du chalet de Varvalanna du Milieu.

Le chalet de Varvalanna d’Amont est protégé des avalanches par un ouvrage en béton d’une drôle de forme et un renforcement en pierres.

On distingue parfaitement l’éboulement de 2006 qui a détruit une partie des pâturages.

Un semblant de route,

puis un sentier qui traverse de hautes herbes avant de monter en zigzag jusqu’au col.

Petit coup d’œil en arrière pour voir la vallée du Motélon.

Arrivés au col, l’indicateur nous présente les temps de marche pour les deux sommets.

Nous allons déranger les moutons qui mangent à proximité du chemin. Deux chiens Patou ont manifesté leur présence, mais sans agressivité. Leurs maîtres les ont rapidement rappelés.

Cette partie est bien pentue sur un sentier mixte, pierreux/terreux.

Le chemin traverse brièvement une forte pente, donc prudence. Nous apercevons le sommet du Vanil du Van

avec sa croix.

Nous avons un très beau point de vue; de gauche à droite, Dent de Brenleire et de Folliéran

Tour de Doréna, Vanil-Noir, Pointe de Paray

du côté plaine, les Merlas;

de droite à gauche, dans les nuages, le Moléson, puis Teysachaux et la Dent de Lys

de gauche à droite, la Dent de Broc (arrière-plan), la Dent du Chamois et tout à droite la Dent de Bourgo (2ème image).

Le sentier pour descendre du Van n’est pas très bon, il peut être glissant et il est assez pentu ; donc prudence et bâtons de randonnée.

Depuis les Merlas, le chemin qui longe la clôture.

S’annonce la courte montée des Merlas ; en bas à droite, le chemin qui permet de rejoindre directement le chalet de Leytemarie (Voir variante).

La croix sommitale avec le Moléson en arrière-plan

Vue du château de Gruyères

Pour la suite, deux possibilités : soit suivre la crête, ce que nous avons fait

Soit revenir sur vos pas jusqu’au pied de la montée des Merlas et prendre un chemin non répertorié comme randonnée pédestre (et donc non balilsé) qui vous mènera au chalet de Leytemarie en passant par le chalet des Merlas. Il traverse un long plateau et est facile à suivre (voir carte Variante).
Le chemin des crêtes est mal indiqué (deux traces de balisage) ; descentes, replats, montées, c’est un peu les montagnes russes. Parfois, il se résume à une simple trace.

Il faut bien rester sur la crête et garder comme objectif le chalet de Vacheresse.

Avant ce chalet, prendre le sentier qui part à droite et qui longe la clôture; il n’est pas balisé et comme chemin de randonnée.

Il franchit la clôture à quelques reprises, pour tester notre souplesse à passer sous le fil.

Il devient une simple trace,

mais nous voyons bien le chemin que nous devons rejoindre en aval.

Nous arrivons alors sur le sentier qui vient du chalet des Merlas et qui descend à travers les pâturages vers le chalet de Leytemarie.

Avant ce chalet, prendre la route carrossable à gauche.

En partie bétonnée, elle descend de façon assez directe vers le fonds de la vallée, mettant à rude épreuve nos articulations.

Avec des tronçons assez raides, nous perdons 400 m d’altitude en 2 km avant de rejoindre notre point de départ et le joli ruisseau du Motélon.

Autres informations

• Accessibilité : pas indiqué pour les enfants ; un passage un peu aérien avant le sommet du Van, bien suivre le chemin
• Itinéraire : A12/E27 Sortie no 4 Bulle ; suivre l’indication Charmey-Jaun ; à la sortie du village de Broc, prendre à droite, direction « le Motélon ». Suivre cette route jusqu’à la Pinte du Pralet, 150 m plus loin plus d’asphalte mais une route caillouteuse à suivre jusqu’à son terme au chalet du Paquialet
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) : 46.56093, 7.14863
• Parking : gratuit, une dizaine de places ; 100 m avant, un autre parking

• Balisage du chemin : bien indiqué jusqu’au sommet des Merlas ; suivre le descriptif
• Restauration : pas de bancs, ni de places de pique-nique, mais de grands pâturages
• Panorama : voir descriptif
• Flore : préalpine bien diversifiée
Primevères farineuses

Centaurées des montagnes

Campanules à feuille ronde

Champ de renouées à fleur rose

Arnika

Gentiane jaune

Gentiane pourpre

• Divers : il y a plusieurs traversées d’hautes herbes, donc pantalons longs recommandés (orties, tiques éventuelles) de même que les bâtons, notamment pour la descente du Vanil du Van

Cartes

Variante (retour par le chemin en bleu depuis le sommet des Merlas)