Le Chemin d’altitude du Lötschental

Situation

Données techniques
Altitude de départ : 1’766m
Altitude maximale : 2’091 m
Altitude d’arrivée : 1’972 m
Dénivelé positif : 447 m
Durée totale : 2h30
Distance totale : 9.2km
Difficulté : facile-moyen (dans l’autre sens, facile)

Commentaire général
Le Lötschental qui a su conserver ses traditions bien vivantes

est connu pour ses raccards brûlés par le soleil

et pour sa nature encore préservée.
Le très beau chemin d’altitude offre un savant mélange de magnifiques points de vue, de belles forêts et de lac.

Descriptif de la randonnée
Nous avons choisi de faire la randonnée dans le sens contraire des brochures touristiques afin d’éviter d’être dans le flot des promeneurs.
Nous avons laissé la voiture au parking payant du téléphérique de Wiler et avons pris le bus pour Fafleralp (1 par heure en saison).
Sur la grande place de parc, nous trouvons un premier indicateur, Lauchernalp 2h40. Puis plus d’indication, donc retour à la carte. En fait, c’est facile, il faut traverser le ruisseau et suivre l’indication « Hôtel », ce qui nous amène sur une route asphaltée et un nouveau panneau indicateur. Désormais, toujours suivre l’indication Lauchernalp ou Lötschentaler Höhenweg.

Après avoir laissé les derniers chalets à notre gauche et profité de la vue sur les glaciers et cascades, nous empruntons une route carrossable qui monte en pente régulière.

Le chemin devient mixte, terres et cailloux et hormis quelques brefs passages, il est assez large.

A notre droite, le Talgletcher situé en contrebas du Petersgrat

Et à notre gauche, le Bietschhorn

A certains endroits, notre regard (uniquement lui …) peut plonger dans la vallée où s’écoule la Randa.

Nous arrivons rapidement au très joli Schwarzsee avec ses nombreux bancs et sa place de grillades.

Nous poursuivons l’agréable chemin à travers une forêt pour arriver au hameau de Tellialp (il y a une auberge d’alpage).

Nous traversons le ruisseau Gisentella et ses eaux tumultueuses.

Le chemin monte assez fortement en zigzag le long du ruisseau puis traverse une forêt. Il est assez large avec des pierres et des racines ne posant pas de problème par temps sec.

Au lieu-dit « Wyssriedbann »,

il nous reste encore 70 m de dénivelé pour atteindre le point le plus élevé soit Weritzalp et voir le Bietschhorn sous un autre angle.

Il ne faut pas se laisser attirer par la route carrossable et bien prendre le chemin qui descend à gauche.

Après avoir traversé la route, nous poursuivons sur un large chemin avec un beau dégagement sur la vallée, le village et le Hockenhorn.

Nous voici à la station d’arrivée du téléphérique. Quel panorama magique.

Autres informations
• Accessibilité : possible pour des enfants. Suivant leur entraînement, faire la randonnée dans l’autre sens
• Itinéraire : A9/E62 jusqu’à Sierre puis route cantonale direction Brig ; tronçon autoroutier entre Susten et Gampel ; traverser cette localité en suivant Lötschental jusqu’au départ du téléphérique de Wiler
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) 46.43460, 7.86205
• Coordonnées point d’arrivée de la randonnée : WGS 84 (lat/lon) 46.41114, 7.77421
• Parking : payant à Wiler ; coordonnées : WGS 84 (lat/lon) 46.40158, 7.77724 ; juste à côté se situent le point information et l’arrêt du bus pour monter à Fafleralp.
• Balisage du chemin : bien balisé
• Restauration : Tellialp ou à Lauchernalp ; place de grillades et de pique-nique au Schwarzsee ; il y a de nombreux bancs tout au long de la randonnée
• Panorama : voir descriptif
• Divers : depuis Lauchernalp, il est possible de descendre à Wiler en louant des trottinettes à gros pneus. Cela ravira bien sûr les petits et … les plus grands

Cartes