Wasserauen – Ebenalp par l’auberge Äscher

Situation

Données techniques
Altitude de départ : 865 m
Altitude maximale : 1’588 m
Altitude Äscher Wildkirchli : 1’454 m
Dénivelé positif : 900 m
Durée totale : 3h10
Distance totale : 8.3 km
Difficulté : moyen-difficile (passages techniques, certaines pentes assez fortes et le dénivelé)

Commentaire général
Le pays d’Appenzell regorge de possibilités de randonnées. Ses collines verdoyantes,

ses lacs de montagne, l’accueil chaleureux que nous avons reçu partout nous appellent à y retourner.
L’auberge de montagne Äscher Wildkirchli construite au pied d’une falaise de 100 m de haut est un des lieux cultes du tourisme helvétique. Ses origines remontent à 1800 environ, les paysans y servaient boissons et mets simples.

Située à 15 minutes de l’arrivée de la téléphérique Wasserauen – Ebenalp, elle attire beaucoup de monde. Hormis à proximité de l’auberge, nous avons rencontré peu de monde sur l’itinéraire que nous vous proposons. De plus, la possibilité de descendre en téléphérique est très intéressante car elle ménage nos articulations.

Descriptif de la randonnée
En face de nous, l’Ebenalp, point sommital de la randonnée.

Nous partons peu après 8h et il y a déjà un certain nombre de véhicules sur les parkings.
Ne manquez pas le joli coup d’œil sur la très jolie Bogartenlücke avec son petit rocher en forme de menhir placé au milieu.

Nous continuons la route goudronnée et peu après le 2ème hôtel, nous découvrons un indicateur de sentiers pédestres et ce panneau.

Nous choisissons de monter au Seealpsee par la voie la plus rapide (la route, temps de marche indiqué de 1 h). Il y a des tronçons à forte déclivité nous rappelant que le lac se situe 300 m plus haut que le point de départ.
Au lieu-dit Chobel (1109 m), nous ne prenons pas le chemin de droite direction Äscher

mais nous poursuivons direction Seealpsee. Bien nous en a pris car le paysage est magnifique.
Tout d’abord ce point de vue sur le Säntis

Ses jolies étables bien entretenues

Et son lac croquignolet (atteint en 50 minutes)

Dans lequel se reflète même le Säntis

Nous suivons alors la direction Altenalp (1h40)

et longeons le lac sur un chemin carrossable. Puis un 1er indicateur (Altenalp notamment) nous invite à aller tout droit et un autre (Altenalp uniquement) à emprunter un chemin de montagne marqué rouge et blanc et nous avons un joli coup d’œil sur le lac.

Nous entrons alors dans une partie boisée. Nous allons rencontrer plusieurs passages rocheux qui sont très bien équipés, un câble fixe longe la paroi et il y a régulièrement des marches et des cale-pieds pour nous aider dans notre marche.

Ces passages techniques avec parfois des déclivités assez fortes nécessitent de l’attention et peuvent se révéler très difficiles pour des enfants.
Heureusement les arbres nous apportent un peu de fraîcheur. Après deux petits tronçons non équipés, nous sortons de la forêt pour retrouver un chemin en terre et pierres qui monte régulièrement.

Nous arrivons à un indicateur situé tout proche d’Altenalp (1h 20 depuis le lac) et profitons de faire une pause et dans un cadre magnifique.

Nous reprenons direction Äscher.

En regardant direction la vallée, nous voyons bien le dénivelé depuis le lac.

Un chemin correct court bien en dessous des falaises alternant descentes et courtes montées.

Nous arrivons à un nouveau croisement, l’indication Äscher nous fait emprunter une descente parfois pas très commode; nous commençons à croiser davantage de promeneurs. Nous voici au pied de la falaise

Où des moutons à tête noire ont trouvé de l’ombre

Il nous a fallu 45 minutes pour arriver à l’auberge et son auberge déjà très fréquentée à 11h15.

Par des passerelles accrochées à la montagne, nous remontons vers la station aval du téléphérique en un gros quart d’heure.
Mais nous faisons divers arrêts, pour voir la chapelle construite en 1621

Et la maison des ermites transformée en auberge au 19ème siècle puis reconstruite par la suite en maison des ermites et qui abrite un petit musée.
Nous redescendons en plaine avec le téléphérique.

Autres informations
• Accessibilité : ne convient qu’aux enfants ayant l’habitude de tels chemins et dénivelés
• Itinéraire : A1 sortie 79 Gossau, ensuite traverser Herisau puis Appenzell et suivre Wasserauen
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) 47.28650, 9.42933
• Parking : gratuit
• Balisage du chemin : très bien balisé ; suivre d’abord Seealpsee, puis au lac, Altenalp, puis Äscher
• Restauration : restaurant Äscher ou Ebenalp (vers le téléphérique) ; pas de place de pique-nique, mais possibilités au bord du lac ; bancs sur le chemin remontant d’Äscher à la téléphérique (mais beaucoup de passage)
• Panorama : voir descriptif
• Faune/flore : des marmottes se sont fait entendre mais nous ne les avons pas vues. Flore préalpine avec par exemple des campanules

 

 

 

 

 

 

 

Cartes