Jaunpass – Saanenmöser par le Hundsrügg

Situation

Données techniques

Altitude de départ : 1’504 m
Altitude maximale : 2’047 m
Dénivelé positif : 638 m
Dénivelé négatif : 877 m
Durée totale : 4 h 10
Distance totale : 14.4 km
Difficulté : moyen – difficile (techniquement facile, mais durée et dénivelé à prendre en compte

Commentaire général

Le cadre de cette randonnée est magnifique ; arrivés sur la crête, vous avez à votre droite les Gastlosen et les Satelspitzen et de l’autre les Alpes bernoises, le tout dans un écrin de verdure familier de nos Préalpes. Mais il faut la mériter la Hundsrügg (l’échine du chien), donc s’échiner à la montée …

 

 

 

 

Descriptif de la randonnée

Le panneau jaune nous invite à prendre une route asphaltée (direction Hundsrügg).

Nous l’avons suivie jusqu’au point 1721 Oberenegg (45 minutes de marche). Mais il y a des possibilités de couper les épingles de la route, des flèches jaunes vous le proposent à plusieurs reprises.

Un petit coup d’œil derrière nous pour apercevoir, direction Schwarzsee, le cirque du Breccaschlund et l’imposant Gros-Brun (Schopfenspitz à gauche).

Il faut continuer de suivre les directions Hundsrügg/Bire sur une route carrossable. Après un virage, ne pas manquer le panneau jaune à gauche, partiellement masqué par des branches et monter à droite. 

 

 

 

 

Depuis la cabane de l’Oberenegg, nous aurons un chemin de montagne, en principe en terre, avec quelques passages avec des pierres.

Nous apercevons au loin une croix qui marque le point d’altitude 1926 et le début de la crête.

Courtes descentes et montées alternent dans un magnifique décor de rhododendrons.

Pour les enfants, deux petites difficultés, un bref passage rocheux et quelques marches hautes dans une montée.

Et nous voici au pied de la dernière grosse montée, on aperçoit le poteau indicateur marquant le sommet (1 h 15 depuis le point 1721).

Une pause s’impose, pour pleinement profiter de la vue sur les Alpes bernoises
(Mönch, Jungfrau, Blumlisalp …) 

 le glacier de la Plaine Morte

 le Grand Combin

 le Mont-Blanc

à votre droite, les « Dolomites fribourgeoises » (les Gast et les Sattel , la Hochmatt en second plan, puis la Wandflue (de droite à gauche)

 les Dents de Ruth et de Savigny à gauche


Et encore, ce jour-là des remontées nuageuses gênaient un peu la vue … Le panorama est absolument magique, c’est le moment de faire chauffer votre application Peakview pour reconnaître les sommets alentours.

La descente comporte deux-trois passages nécessitant de la prudence avec les enfants (passages en pierres, le long d’une forte pente).

Nous cheminons à travers pâturages, peu de marques de balisage, mais chemin bien visible avec le chalet de Bire en ligne de mire.

Au terme d’une descente assez raide,

nous prenons à droite direction le chalet de Bire.

Le chemin a été refait suite à un éboulement, il est correct, mais avec un tronçon à flanc de coteau dans une forte pente.

Au chalet Bire (40 minutes depuis le sommet), nous avons pris l’option la plus longue, soit 1 h 40 et nous ne l’avons pas regretté.

Après une courte montée, nous marchons à flanc de coteau sur un joli chemin avec une belle vue sur les montagnes et la plaine du Saanenland.


 

 

 

 

 

 

Après une trentaine de minutes, nous arrivons au chalet de Wildeneggli, puis le chemin devient une route carrossable en gravier, en partie bétonnée et pour finir asphaltée.

Nous suivons les panneaux jaunes qui nous font quitter la route à deux reprises pour emprunter des sentiers plus sympathiques, le premier pas toujours clair à travers un pâturage,

puis le second à travers la forêt,

et, après la traversée du ruisseau, nous remontons sur une route, il nous reste 300 m avant d’arriver à la gare. Nous avons fait ce dernier tronçon en une petite heure.

Autres informations

• Accessibilité : possible pour des enfants qui ont l’habitude de telles randonnées.
• Itinéraire : A12/E27 sortie no 4 Bulle
• Transports : A Bulle, prendre le bus TPF pour le Jaunpass (avec changement à Kappelboden ; au Jaunpass, arrêt Restaurant. A Saanemöser, prendre le train MOB jusqu’à Montbovon puis les TPF jusqu’à Bulle
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) 46.59141, 7.33728
• Parking : à Bulle, parkings payants ; idem au Jaunpass
• Balisage du chemin : chemin très bien indiqué ou alors bien visible
• Restauration : pas de buvette, ni de bancs ; donc pique-nique où l’on veut
• Panorama : tout le long du chemin sur la crête
• Flore/faune : bosquets de rhododendrons (dont la floraison commençait, mi-juin et gentianes alpines

 

 

 

 

 

 

 

 

Cartes