Le Tour de l’Argentine

Situation

Données techniques

Altitude de départ Plan de la Roche : 1’423 m
Altitude maximale Col des Esserts : 2’016 m
Dénivelé : 819 m
Durées : 1 h jusqu’au Roc du Châtelet, puis 1 h jusqu’à sur Champ, puis1 h 35 col des Essets ; 30 min Anzeindaz, 40 minutes jusqu’à Solalex
Durée totale environ 4 h 45
Distance totale : 13 km
Difficulté : difficile

Commentaire général

Situé dans une région très connue des Préalpes vaudoises, le tour en boucle de l’Argentine est certes un classique, mais également une très belle randonnée, exigeante et intéressante.

Voici le Lion d’Argentine vu du côté Solalex

Et au fond, le Miroir

Descriptif de la randonnée

Notre randonnée débute par une montée régulière sur un chemin forestier; attention, après le passage du pont, dans une clairière, prendre à gauche. Il faut bien suivre les marques rouges et blanches inscrites régulièrement.

A l’approche du roc du Châtelet, le chemin est en terre noire, très humide ; il devient glissant. La présence de chaînes permet l’accès mais demande une certaine attention. A gauche les Perris Blancs et au fond le passage de la 1ère arrête

Au bas du cirque des Perris blancs et jusqu’à la Motte, le sentier devient plus facile. Nous franchissons alors la première arrête du Lion d’Argentine qui nous domine.

Le chemin devient plus étroit et nécessite de la prudence ; il présente quelques passages parfois aériens ou en dévers et la pente herbeuse traversée est forte ; puis nous arrivons à la deuxième arrête.

Nous profitons pour faire une pause et jouir de la magnifique vue sur le Grand Muveran et le vallon de Nant.

La descente nécessite quelque attention du fait de la présence de gravillon qui roule sous les semelles ou des bouts de chemin emportés. 

Il faut bien rester sur la gauche puis partir direction Les Etroits dans un environnement verdoyant. La traversée d’une plaine verte sert d’approche au col des Essets. Nous voyons l’autre versant moins connu de l’Argentine.

La montée au col à travers quelques éboulis et pierriers nécessite de nouveau quelques efforts.
Après une petite halte, nous repartons pour une partie plus facile, la descente sur Anzeindaz par un bon chemin. Nous y faisons notre pause de midi avant de poursuivre sur Solalex par le sentier de montagne que nous avons préféré à la route. Puis nous prenons la route asphaltée pour arriver au parking situé un peu plus bas.

Autres informations

• Accessibilité : Cette randonnée n’est pas adaptée aux enfants s’ils ne sont pas habitués à de telles randonnées ; elle est destinée aux marcheurs expérimentés, vu sa durée, le dénivelé et certains passages.
• Itinéraire : A9/E27/E62, sortie 17 Aigle puis suivre Villars-sur-Ollon – Gryon ou sortie 19 Bex  puis suivre Gryon – Solalex
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) 46.28485, 7.13387
• Balisage du chemin : chemin bien indiqué et se reporter au descriptif
• Parking : Parc gratuit au plan de la Roche en dessous de Solalex
• Restauration : buvette Anzeindaz ou Refuge Giacomini (voisins); sinon pique-nique sur le parcours, il y a suffisamment de rochers …
• Panorama : sur le parcours, l’Argentine, les Muveran notamment

Les pointes de Châtillon et le Culan

• Divers : Nous recommandons de faire la randonnée dans ce sens, soit faire le roc du Châtelet à la montée, vu le terrain humide et glissant à certains endroits.

Cartes