La Lenk/Leiterli – Iffigenalp

Situation

Données techniques
Altitude de départ : 1943 m
Altitude maximale : 2381 m
Dénivelé : 494 m (montée) et 855 m (descente)
Durée montée : 2h 20 jusqu’au point 2381
Durée descente : 1 h 40
Durée totale : 4h
Distance totale : 12.5km
Difficulté : moyen-difficile

Commentaire général
Cette belle région qui nous est moins connue offre de multiples promenades. Les verdoyantes Préalpes bernoises ont un effet reposant avec ses pâturages bien entretenus.
Petite surprise, un panneau indique une durée de 5h15 alors que le site des remontées mécaniques indiquait 4h20. Cela dépend … de votre rythme de marche.

Descriptif de la randonnée
Après avoir admiré la curiosité du téléski à cloches, (les horaires de fonctionnement sont indiqués à la station supérieure),

nous empruntons un chemin également possible pour les poussettes. En 2018, nous avons constaté que le téleski a été remplacé par un piano à cloches.
Ce jour-là, les nuages jouaient à cache-cache avec les sommets, notamment le Wildhorn

Le chemin est plat et nous le quittons pour un sentier de montagne qui nous emmène en légère montée avec un ou l’autre raidillon au premier point, Stübleni. Un petit arrêt pour se mettre plein les yeux de ces verts pâturages et nous redescendons vers le petit col.
Le parcours monte à nouveau un peu, puis poursuit à flanc de coteau. Nous croisons quelques pacifiques génisses avant une montée jusqu’au Tungelpass.

Le temps d’une pause et de prendre des forces pour attaquer la difficulté principale. La pente du chemin humide et pierreux se redresse. 3 passages rocheux sont sécurisés par des chaînes ou des câbles.

Nous traversons l’un ou l’autre pierrier. A l’approche de Stigel, le rocher gris laisse à nouveau la place au vert.

Un coup d’œil dans le rétroviseur permet de visualiser le chemin déjà parcouru.

Notre regard se porte rapidement sur le bleu particulier de l’Iffigsee ; à droite, le chemin menant à la cabane Wildhorn.

En une trentaine de minutes nous arrivons au bord du lac; sur la gauche le point sommital vers le Tungelpass.

Lors de la descente, nous apercevons la belle cascade qui donne naissance au ruisseau Schwandy.

La descente se poursuit sur un chemin caillouteux nécessitant quelque précaution pour éviter une glissade. C’est un beau tableau mêlant l’eau, les rochers, les pâturages et des névés qui s’offre à nos yeux.

Arrivé à l’alpage de Groppi, nous rejoignons une route carrossable et en quelques minutes, nous arrivons au but, après avoir traversé le ruisseau du Schwandry sur une petite passerelle.

A faire dans le sens indiqué, ce qui permet de faire la dernière montée à l’ombre si vous êtes matinal ; de plus, depuis Tungelpass, la montée est en principe humide le matin et les passages délicats sont plus aisés à la montée qu’à la descente.

Autres informations
• Accessibilité : les passages les plus difficiles sont bien sécurisés par des chaînes ; ne convient qu’à des enfants habitués à des sentiers de montagne et à de longues marches
• Itinéraire : Bulle – Jaunpass – Boltigen ou A6/A8  Bern – Thun Sortie no 18  Zweisimmen – Boltigen puis La Lenk -Télécabine Leiterli
• Coordonnées point de départ : WGS 84 (lat/lon) 46.45314, 7.43760
• Parking : parking gratuit à la télécabine de Leiterli
• Balisage du chemin : sentier bien indiqué
• Restauration : le restaurant d’Iffigenalp offre une jolie terrasse, les mets sont de qualité, mais l’addition peut vite grimper ; l’Iffigsee offre de nombreuses places de pique-nique.
• Panorama : le dépliant disponible à la station de départ de la Lenk indique les chemins pédestres ainsi que les sommets que vous devriez voir (malheureusement, les nuages crochaient aux sommets le jour de notre randonnée).
• Divers : nous avons privilégié les transports publics, soit la télécabine à la Lenk et le bus depuis Iffigenalp (horaire). Même avec le demi-tarif, l’excursion demeure assez onéreuse. 

Peu après Stigel, un chemin partant latéralement dans la pente permet de rejoindre en 40 minutes la cabane Wildhorn